Deloitte dévoile son classement Technologie Fast 50

Deloitte a dévoilé les entreprises lauréates du classement Technologie Fast 50, qui regroupe les sociétés ayant la croissance la plus rapide dans les domaines des technologies, médias et télécommunications, des sciences de la vie et des technologies propres au Canada.

Logo de DeloitteLe palmarès Technologie Fast 50 de Deloitte est un classement des 50 entreprises de technologie enregistrant la croissance la plus rapide au Canada, selon un pourcentage de hausse des revenus sur cinq ans. Pour sa 16e édition, 7 sociétés s’y classent pour la première fois.

« Nous avons plusieurs nouvelles lauréates au palmarès Technologie Fast 50 cette année, particulièrement dans la catégorie Sociétés prometteuses, a déclaré François Sauvageau, leader du secteur des Technologies, médias et télécommunications pour la région du Québec chez Deloitte. Il y avait tant de sociétés prometteuses dignes de mention que c’est dans cette catégorie que nous avons le plus grand nombre de lauréates cette année. Ces entreprises représentent l’avenir du secteur technologique du Canada. »

À la tête du classement se retrouve Quickmobile, une entreprise de Vancouver qui édite une application de gestion d’évènements pour entreprises. Elle a enregistré, pour les cinq dernières années, un taux de croissance de ses revenus de 10 444 %, ce qui est largement au-dessus du taux moyen du palmarès, déjà élevé, de 832 %.

Classement Technologie Fast 50 2013
Classement Technologie Fast 50MC, 2013
(cliquez pour agrandir)

Parmi les entreprises lauréates du palmarès Technologie Fast 50 de 2013, 5N Plus, une entreprise qui produit et recycle des métaux et des sels qui sont destinés à des applications électroniques, se retrouve à la cinquième place. L’entreprise de Montréal a connu une augmentation de ses revenus de 1 681 % de 2008 à 2012.

De plus, le taux de croissance de 403 % de SherWeb, une entreprise de services hébergés de Sherbrooke lui a valu le 17e rang.

Deux entreprises du Québec se sont aussi classées dans la catégorie Sociétés prometteuses 2013. Embrionix, une entreprise de Laval qui conçoit et produit des modules emSFP permettant le transport de signaux vidéo ainsi que Wajam, un éditeur de Montréal d’un moteur de recherche social se retrouvent dans cette catégorie.

Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak
Benjamin Jébrak est journaliste pour le magazine Direction Informatique.

Articles connexes

Deloitte lance un nouveau service de sécurité basé sur la vérification systématique

Deloitte lançait hier Zero Trust Access, un nouveau service géré qui, selon le cabinet de conseil, fournit une approche infonuagique native pour « sécuriser les communications entre les utilisateurs, sur n'importe quel appareil, et les applications d'entreprise, où qu'elles résident ».

Indice des villes numériques : Toronto en devance 19 autres

Toronto s'est classée 11e sur 30 villes examinées dans le Digital Cities Index (DCI) 2022, un classement inaugural produit par Economist Impact et soutenu par NEC qui est basé sur des conclusions autour de quatre grands thèmes : la connectivité, les services, la culture et la durabilité.

GSoft parmi les sociétés les mieux gérées au Canada

L'entreprise de logiciels montréalaise GSoft fait partie des sociétés les mieux gérées au Canada par selon le classement de Deloitte. L'entreprise a enregistré plus de 100M de dollars de revenus en 2021 et prévoit engager plus de 200 nouveaux talents au cours de la prochaine année.

Les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises

Un rapport se penche sur les manières dont les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises dans un contexte de rareté de main-d’oeuvre.

Sherweb devient partenaire de Trend Micro et RBC

Le partenariat de Sherweb avec Trend Micro doit lui permettre de proposer plus de services de sécurité informatique, tandis que celui avec RBC doit lui permettre de fournir des services de transformation numérique proposés par la banque RBC à ses entreprises clientes.