Début d’année mouvementé pour l’économie des TI


Jean-François Ferland - 11/01/2008

Wavesat a un nouveau dirigeant, Nstein un nouveau contrat et Logibec une nouvelle division. Alphinat et Cogeco diffusent leurs récents résultats financiers. Quebecor Media poursuit son projet de privatisation de Nurun.

Wavesat a un nouveau patron

Wavesat de Dorval, qui conçoit des circuits intégrés destinés aux équipementiers de solutions de réseaux sans fil WiMax, a confié à Raj Singh le poste de chef de la direction.

M. Singh, qui compte plus de 25 ans d’expérience en commerce international, était auparavant le vice-président, marketing et développement des affaires du fabricant américain de systèmes sur une puce MoSys. Il a notamment fondé et dirigé le fabricant de processeurs multimédias programmables 3Dlabs, qui appartient maintenant au fabricant de produits multimédias Creative Technology (anciennement Creative Labs). M. Sing a également travaillé chez Virage Logic et DuPont.

Nstein paraphe un contrat en France

L’entreprise Nstein Technologies de Montréal, qui est spécialisée en solutions de publication en ligne de contenu à l’intention du secteur des médias, annonce l’un de ses derniers contrats décrochés en 2007.

Cette fois-ci, c’est le groupe français Hommel, qui édite notamment les magazines Auto Hebdo et 4X4 Mag, qui a sélectionné les solutions de gestion de portails et de gestion de contenu du fournisseur québécois pour l’exploitation des présences Web de certaines publications.

Comme elle le stipule depuis quelques mois déjà, Nstein n’a pas révélé la valeur de cette nouvelle entente, parce qu’il s’agit d’une information stratégique qui pourrait affecter sa compétitivité auprès de ses concurrents.

Acquisition complétée chez Logibec

Logibec Groupe Informatique de Montréal, qui développe et commercialise des systèmes d’information destinés au secteur de la santé et des services sociaux, a complété l’acquisition de l’entreprise américaine QuickCare.

QuickCare, dont le siège social est à Frisco au Texas, est spécialisée en progiciels de gestion clinique et administrative pour les communautés et les résidences d’hébergement de personnes âgées. Quelque 1 600 établissements utilisent les solutions de cette entreprise. Logibec estime que ses revenus annuels croîtront de 8 millions $ US grâce à cette acquisition, qui lui a coûté 21,5 millions $ US.

Bilan financier 2007 chez Alphinat

L’éditeur Alphinat de Montréal, spécialisé en logiciels servant à établir des solutions libre-service et des espaces de travail sur le Web, a diffusé les résultats de son année financière 2007 qui a pris fin le 31 août dernier.

L’entreprise, qui a entamé la commercialisation de ses produits, rapporte des revenus de 341 060 $, alors qu’elle avait rapporté des revenus de 111 550 $ lors de l’année financière 2006. Toutefois, des frais de réalisation de mandats, d’administration et de commercialisation de 725 002 $ et des frais de recherche et développement de 332 666 $ ont notamment contribué à générer une perte nette de 890 969 $. Lors de l’année financière 2006, la perte nette avait été de 689 129 $.

Alphinat a vendu ses deux premières licences au cours de l’exercice complété, dont une au ministère des Services gouvernementaux pour l’utilisation de sa solution SmartGuide dans les ministères et les agences du gouvernement du Québec.

Résultats de premier trimestre mitigés chez Cogeco

L’entreprise québécoise de services de communications Cogeco a diffusé les résultats de son premier trimestre financier 2008, qui a pris fin le 30 novembre 2007.

Les revenus de 292,7 millions $ sont en hausse de 11,2 % en comparaison avec les revenus de 263,2 millions $ du premier trimestre de l’année financière 2007. Toutefois, Cogeco rapporte une perte nette de 9,9 millions $, alors qu’un bénéfice net de 6,7 millions $ avait été produit lors de la période équivalente de l’année précédente.

La perte nette est attribuable en grande partie à la perte de valeur d’actifs du réseau de télévision TQS, dont Cogeco est le copropriétaire avec CTV Globemedia. Rappelons que Cogeco a manifesté son intention de se retirer du créneau de la télévision généraliste, et que le réseau TQS est sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers depuis décembre dernier.

Néanmoins, dans le créneau relatif aux technologies de l’information, la division de câblodistribution de Cogeco a fait des gains en matière d’abonnements aux services d’accès Internet et de téléphonie par câble.

L’entreprise totalise 604 959 abonnés à ses services d’accès à haute vitesse par le biais du réseau de câblodistribution au premier trimestre de l’année financière 2007, contre 575 859 abonnées lors du trimestre correspondant de l’année financière précédente. 163 829 abonnés sont situés au Portugal et 441 130 sont localisés au Canada, dont 105 978 au Québec.

En téléphonie par câble, Cogeco dit détenir 411 441 abonnés au total, contre 386 767 abonnés lors du trimestre de référence de l’année précédente. 244 590 abonnés sont situés au Portugal et 166 581 sont localisés au Canada, dont 51 492 au Québec.

Transaction Nurun – Quebecor Media : une autre étape franchie

Quebecor Media, la filiale consacrée aux propriétés du secteur des médias de l’empire Quebecor, a posté une note d’information aux actionnaires de la filiale Nurun pour formaliser son offre d’achat des actions en circulation.

Quebecor Media, qui détient déjà 57,5 % des actions de Nurun, une entreprise de Montréal qui est spécialisée en planification et en exécution de projets technologiques interactifs, a annoncé publiquement en décembre 2007 son intention d’acquérir les 42,5 % d’actions en circulation au prix de 4,75 $ l’action. Des conventions ont déjà été établies avec les détenteurs de la majorité de ces actions convoitées.

Si au moins 90 % des actions visées sont déposées, Quebecor Media privatisera Nurun en évinçant les actionnaires restants. Autrement, elle devra réaliser une procédure d’acquisition ultérieure afin d’atteindre le seuil établi.

Plus tôt en 2007, Nurun avait fait l’objet d’une procédure similaire de la part de Quebecor Media, qui avait alors offert 4,55 $ par action en circulation. L’offre avait été retirée en août 2007. Un comité indépendant établi par le conseil d’administration de Nurun avait commenté qu’il aurait été très difficile de recommander l’acceptation de cette offre en raison du prix offert.

Les actionnaires ont jusqu’au 19 février 2008 pour manifester leur acceptation ou leur refus de la nouvelle offre.

Hausse du chiffre d’affaires et baisse du profit

Les derniers résultats financiers de Nurun qui ont été publiés sont ceux du troisième trimestre qui a pris fin le 30 septembre 2007. On y rapportait des revenus de 19 millions $ et un bénéfice net de 909 000 $, contre des revenus de 17,1 millions $ et un bénéfice net de 1,7 million $ pour le troisième trimestre de l’année précédente.

Pour les neuf mois complétés, les revenus cumulatifs sont de 61,2 millions $ et le bénéfice net est de 595 000 $, contre des revenus de 53,9 millions $ et un bénéfice net de 3,7 millions $ pour les trois premiers trimestres de 2006.

La hausse des coûts de services et des frais de vente et d’administration a notamment contribué à faire fondre le bénéfice net de l’entreprise en 2007.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: La saison 2008 des concours est commencée L’apprentissage en ligne au service des collectivités grâce à Inukshuk L’actualité des TI en bref Sécurité du télétravail : une conscientisation s’impose Prendre de bonnes résolutions




Tags: , , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+