Darktrace repêche un ancien agent du SCRS

Darktrace s’implante au Canada avec l’ouverture d’un bureau à Toronto et nomme à la tête de sa direction au Canada un ancien agent de renseignements au service du Canada (SCRS) et de l’Angleterre (MI5), David Masson.Darktrace

Cette multinationale se spécialise en produits de cybersécurité pour les entreprises. Elle a été fondée en 2013 à Cambridge en Angleterre et elle serait née d’une collaboration entre des mathématiciens de l’Université Cambridge et d’anciens agents du MI5, le service de renseignement responsable de la sécurité intérieure au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord.

L’approche de Darktrace miserait notamment sur l’apprentissage automatique (ou machine learning en anglais) pour reconnaître le comportement normal d’un utilisateur, d’un réseau ou d’un appareil informatique et pour pouvoir détecter une anomalie de comportement qui trahirait une attaque ou intrusion, plutôt que sur la surveillance d’attaques connues.

Cette méthode basée sur la surveillance du trafic réseau et sur la veille informatique serait inspirée de la biologie du système immunitaire humain et elle viserait la protection des données internes des organisations des secteurs de la finance, du manufacturier, de services professionnels et publics, de la santé, de l’énergie, du transport, du détail et des télécommunications.

Lire aussi:

CGI embauche un militaire étatsunien comme chef de la sécurité

Vie privée : FACIL se prononce contre le projet de loi C-51

Cybersécurité : Edward Snowden s’exprimera lors de la conférence SecTor

Articles connexes

Un hôpital pour enfants de Toronto confirme avoir été frappé par un rançongiciel

Dans une déclaration en ligne aujourd'hui, l'hôpital a déclaré qu'il prévoyait qu'il ne faudrait que quelques semaines avant que tous les systèmes fonctionnent normalement. Il n'y a aucune preuve à ce jour que les renseignements personnels généraux ou sur la santé aient été touchés.

La ville de Westmount touchée par un rançongiciel

La ville de Westmount sur l’île de Montréal aurait été la cible d’un rançongiciel au cours de la fin de semaine, selon un quotidien montréalais.

L’Orchestre symphonique de Toronto affecté par l’attaque de rançongiciel de WordFly

L'un des plus grands orchestres du Canada fait partie des organisations nord-américaines victimes collatérales d'une attaque de rançongiciel plus tôt ce mois-ci sur WordFly, une plateforme de communication et de marketing numérique utilisée par les entreprises du domaine des arts, du divertissement, de la culture et du sport.

Partenariat entre Mila et Twitter en apprentissage automatique

Des étudiants et des professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) collaboreront avec des chercheurs du groupe d’apprentissage automatique Cortex de Twitter en matière d’apprentissage automatique.

Partenariat d’intelligence artificielle entre la BDC et Mila

Des entreprises soutenues par la Banque de développement du Canada auront accès à des ressources qui se spécialisent en intelligence artificielle.