Cybersécurité : le rôle des comités de vérification

Les sociétés canadiennes pourraient être involontairement exposées aux risques cybernétiques en raison d’un manque de sensibilisation des comités de vérification, selon un sondage mené en 2014 par KPMG.Conseil d'administration

Selon le sondage du cabinet de services professionnels KPMG réalisé auprès de comités de vérification à travers le monde, leur rôle dans l’identification et dans l’évaluation des risques continue de s’accroître, d’évoluer et de s’étendre au-delà des domaines traditionnels (lois, corruption, finances, etc.), pour englober les nouvelles technologies de l’information et la cybersécurité.

KPMG rappelle que les comités de vérification des entreprises doivent jouer un rôle de premier plan dans l’atténuation des menaces qui pèsent sur leur organisation et que ces menaces incluent désormais la cybercriminalité.

Cependant, précise KPMG, seulement 11 % des membres de comités de vérification au Canada considèrent la cybersécurité comme un défi majeur pour la société, comparativement à 27 % aux États-Unis. De plus, ajoute KPMG, 31 % des répondants canadiens ont affirmé être satisfaits du temps consacré aux questions de cybersécurité par le conseil d’administration, comparativement à 55 % à l’échelle mondiale et à 57 % aux États-Unis.

« Il y a encore beaucoup de chemin à faire au sein des conseils d’administration partout dans le monde. Il sera intéressant de voir si la récente faille Heartbleed, qui a été très médiatisée, les fera changer d’avis », en conclut KPMG.

Le sondage aurait aussi démontré que les comités de vérification souhaitent voir une amélioration de la qualité de l’information qu’ils reçoivent à l’égard des technologies émergentes et des stratégies de croissance et d’innovation de la société, en particulier en matière de cybersécurité.

Articles connexes

Partenariat entre Centech et Bell pour stimuler l’innovation

Bell annonce aujourd'hui un partenariat stratégique de trois ans avec le centre d'innovation montréalais, Centech, un écosystème qui propulse des projets d'innovation et d'entrepreneuriat technologiques issus des sciences et du génie.

Les RSSI doivent être proactifs dans leurs cyberstratégies, affirme un conférencier au MapleSEC

Les professionnels de la sécurité de l'information devraient être plus agressifs dans leurs stratégies de cybersécurité, a déclaré un expert lors de la conférence MapleSEC de cette semaine.

Pourquoi appeler la police après une cyberattaque ? Parce qu’ils attendent votre appel

Il existe de nombreuses raisons de signaler une cyberattaque réussie à votre service de police local. Le constable enquêteur Doug MacRae, de la section de la cybercriminalité de la Police régionale de York en Ontario a le meilleur : « Vos impôts paient notre salaire », a-t-il déclaré aux pros de la sécurité des TI lors d'une conférence le mois dernier, « alors utilisez-nous ».

Un sondage de Cisco Canada révèle que l’innovation n’est pas une priorité pour la plupart des organisations canadiennes

Cisco Canada et Angus Reid ont publié un sondage qui révèle que les organisations canadiennes ont du mal à augmenter leurs investissements dans l'innovation.

Une escouade numérique pour aider les PME dans leur transformation

Le Réseau des CCTT - Synchronex lance une nouvelle plateforme nommée « Mon succès numérique » et invite les PME et les organismes de partout au Québec à se propulser vers l'avenir.