Cybersécurité dans les écoles : partenariat entre l’ACEI et Nominum

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) s’allie avec l’entreprise californienne Nominum afin de fournir au milieu scolaire et universitaire du Canada des outils pour se protéger contre des cyberattaques.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Le pare-feu DNS D-Zone de l’ACEI est désormais combiné à Nominum N2 Secure Business, un produit infonuagique de cybersécurité développé par Nominum et destiné aux écoles, aux organisations gouvernementales et aux PME.

Un objectif serait de déceler et de bloquer la connexion des internautes aux domaines dangereux, ainsi que de faciliter la gestion du blocage de contenu selon l’âge des élèves.

« Moins de la moitié des attaques du jour zéro sont détectées par les solutions antivirus traditionnelles. Et puisque la plupart des logiciels malveillants ont recours au DNS […], notre solution combinée constitue donc une défense de première ligne », a indiqué, dans un communiqué, Dave Chiswell, vice-président au développement de produits à l’ACEI.

Selon la firme BitSight, qui se spécialise dans l’évaluation des entreprises en matière de sécurité informatique, le secteur de l’enseignement serait particulièrement touché par les attaques de rançongiciels. Une école sur 10 aurait déjà été visée par un logiciel malveillant.

Lire aussi :

Rançongiciel : l’Université de Calgary a payé 20 000 dollars

Sécurité : le nombre d’incidents motive à renforcer ses défenses

Sécurité : 71 % des cyberattaques non décelées

Articles connexes

Druide informatique offre Antidote en cadeau de Noël à plus de 1200 écoles

Druide informatique, l’éditeur du logiciel d’aide à la rédaction Antidote, offre à 1278 écoles canadiennes une licence gratuite leur permettant d'installer Antidote 11, son logiciel vedette, sur dix ordinateurs. Cela représente un don d'une valeur de plus de 1,1 million de dollars.

Une session du MapleSEC examine la meilleure façon de mettre fin au chaos des courriels

Les chiffres sont à la fois effrayants et alarmants. Au cours de 2022, selon Statista, on estime qu'un nombre stupéfiant de 333,2 milliards de courriels seront envoyés et reçus dans le monde, un nombre qui atteindra 347,3 milliards l'année prochaine et franchira la barre des 376,4 milliards d'ici 2025.

Décalage entre les conseils d’administration et les RSSI sur la cybersécurité

Les responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) informent de plus en plus les conseils d'administration des stratégies de cybersécurité et du profil de risque de leur organisation. Mais une nouvelle enquête auprès de dirigeants suggère qu'il s'agit parfois d'un jeu du téléphone.

L’ACEI annonce une protection hors réseau pour son pare-feu DNS

L'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) a annoncé une nouvelle extension pour son service de pare-feu DNS. Celui-ci inclut désormais une protection hors réseau pour les utilisateurs qui ne sont pas connectés à leurs réseaux d'entreprise.

Les pros de la sécurité des TI se concentrent sur la prévention des attaques mais des alertes importantes leur échappe

Selon un responsable de Cisco Systems, la plus grande erreur que commettent les dirigeants de la sécurité des TI est de consacrer trop de ressources à la conformité réglementaire et à la prévention des cyberattaques.