Cybersécurité : 6 employés sur 10 ne sont pas formés

Environ 60 % des employés canadiens n’ont reçu aucune formation en cybersécurité, révèle le sondage The Digital Citizen réalisé par Scalar Decisions.

Image : Getty

Cette entreprise torontoise fournit des services en TI, notamment en sécurité informatique.

Son sondage, effectué auprès de 1560 répondants anglophones et francophones, met en avant le décalage entre l’ampleur des menaces pesant sur les entreprises en matière de cybersécurité et le manque de formation des employés à ce sujet.

Une précédente étude, publiée il y a quelques mois par Scalar Decisions, a montré que 100 % des entreprises interrogées avaient été victimes d’une cyberattaque, la moyenne s’élevant à 12,5 attaques par année.

Pourtant, 7 % des personnes interrogées dans le cadre du sondage The Digital Citizen ont déclaré que leur organisation ne prenait aucune mesure pour éviter de potentielles attaques. Près de 57 % des employés n’ayant pas été formés en cybersécurité disent vouloir bénéficier d’une formation à ce sujet.

La grande majorité de ceux et celles qui ont été formés, 79 % pour être précis, affirment que cela leur a permis de détecter et d’éviter des menaces, comme des maliciels, des virus ou encore des attaques par hameçonnage.

Lire aussi :

Cybersécurité : BlackBerry ouvre un laboratoire de recherche et de développement

Cybersécurité : Bulletproof annonce une intégration avec Microsoft

L’université Concordia reçoit 560 000 $ pour la création d’un centre de cybersécurité

Projet de création d’un regroupement en cybersécurité au Québec

Six organisations sur dix emploient un expert en cybersécurité

Articles connexes

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.

Des responsables des TI admettent manquer de visibilité sur leur surface d’attaque

Malgré des investissements dans la cybersécurité, de nombreuses organisations canadiennes – et leurs homologues mondiales – admettent qu'elles ont toujours des problèmes de visibilité de leurs systèmes informatiques, ce qui complique leur capacité à sécuriser des données vitales.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Un ver se propage via des clés USB infectées, prévient Microsoft

Microsoft prévient les professionnels de la sécurité informatique qu’un nouveau ver affectant les ordinateurs sous Windows se propage rapidement mais jusqu'à présent, aucun attaquant n'aurait profité des infections.