Cyberrisques : quatre entreprises sur dix ont une assurance complète

De plus en plus d’organisations se tournent désormais vers une couverture d’assurance contre les risques liés à la cybercriminalité.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

La proportion d’entreprises basées au Canada qui ont une assurance cybersécurité couvrant tous les risques probables est passée de 18 % à 40 % entre 2017 et 2018, selon un sondage réalisé par la firme de recherche Ovum pour Fico. Cette dernière est une entreprise de logiciels analytiques basée aux États-Unis qui commercialise un service de pointage évaluant le niveau de cyberrisque des entreprises.

Moins d’un quart des entreprises interrogées (22 %) ont déclaré n’avoir aucune assurance cybersécurité.

Les entreprises du secteur des services financiers sont les plus assurées. En effet, 56 % des répondants ont dit disposer d’une couverture complète, contre 23 % il y a un an. Seulement 6 % d’entre eux ne sont pas du tout couverts.

Une couverture qui contraste avec celles du secteur énergétique et du secteur des services publics, où 60 % des entreprises n’ont pas souscrit une assurance cyberrisque. Et 40 % des organisations n’ont pas l’intention de le faire.

Que seulement 40 % des entreprises détiennent une assurance complète « pourrait indiquer que ces compagnies ont un profil de sécurité que les assureurs ne sont pas prêts à couvrir de façon intégrale », a indiqué, par communiqué, Maxine Holt, directrice de recherche chez Ovum.

Lire aussi :

Cyberassurance : une industrie florissante?

Financement pour une technologie de magasinage des assurances

Partenariat de CGI pour le marché finlandais

Articles connexes

La durabilité et le cyberrisque, les plus grands défis en 2022 selon des PDG canadiens

Les résultats canadiens de l'étude mondiale 2022 de l'IBM Institute for Business Value intitulée « Own Your Impact: Practical Pathways to Transformational Sustainability » effectuée auprès des PDG publiés jeudi dernier dans le cadre de l’événement IBM Think de Toronto indiquent que les principaux domaines d'intérêt pour les entreprises ont changé au cours des douze derniers mois.

Des entreprises financières plus exposées aux cryptoactifs

Les entreprises de services financiers intègrent de plus en plus les cryptoactifs, selon le cabinet-conseil KPMG.

Les vulnérabilités du secteur manufacturier ont été les plus ciblées en 2021

Le secteur manufacturier est le secteur dont les vulnérabilités informatiques ont été les plus exploitées en 2021, selon un rapport produit par IBM.

GFT obtient la spécialisation PartnerConnect de Guidewire

GFT Canada, un fournisseur de services en technologies de l'information (TI) et de génie logiciel du secteur de l’assurance, a obtenu la spécialisation BillingCenter Amérique du Nord du programme PartnerConnect Guidewire.

Une jeune entreprise québécoise dans l’Accélérateur de prospérité Intuit

Intuit Canada et Highline Beta ont dévoilé ce mercredi les huit entreprises en démarrage recrutées pour le programme Accélérateur de prospérité Intuit.