Cyberrisques : quatre entreprises sur dix ont une assurance complète

De plus en plus d’organisations se tournent désormais vers une couverture d’assurance contre les risques liés à la cybercriminalité.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

La proportion d’entreprises basées au Canada qui ont une assurance cybersécurité couvrant tous les risques probables est passée de 18 % à 40 % entre 2017 et 2018, selon un sondage réalisé par la firme de recherche Ovum pour Fico. Cette dernière est une entreprise de logiciels analytiques basée aux États-Unis qui commercialise un service de pointage évaluant le niveau de cyberrisque des entreprises.

Moins d’un quart des entreprises interrogées (22 %) ont déclaré n’avoir aucune assurance cybersécurité.

Les entreprises du secteur des services financiers sont les plus assurées. En effet, 56 % des répondants ont dit disposer d’une couverture complète, contre 23 % il y a un an. Seulement 6 % d’entre eux ne sont pas du tout couverts.

Une couverture qui contraste avec celles du secteur énergétique et du secteur des services publics, où 60 % des entreprises n’ont pas souscrit une assurance cyberrisque. Et 40 % des organisations n’ont pas l’intention de le faire.

Que seulement 40 % des entreprises détiennent une assurance complète « pourrait indiquer que ces compagnies ont un profil de sécurité que les assureurs ne sont pas prêts à couvrir de façon intégrale », a indiqué, par communiqué, Maxine Holt, directrice de recherche chez Ovum.

Lire aussi :

Cyberassurance : une industrie florissante?

Financement pour une technologie de magasinage des assurances

Partenariat de CGI pour le marché finlandais

Articles connexes

La survie de l’entreprise passe par la responsabilisation en cybersécurité, selon VARS

À l'occasion du mois de la sensibilisation à la cybersécurité, VARS, la division de cybersécurité de Raymond Chabot Grant Thornton, une entreprise montréalaise de services-conseil, vient de publier un certain nombre de recommandations afin d’aider les entreprises à demeurer pérennes et même à survivre dans un contexte où le cyberrisque est de plus en plus omniprésent.

La moitié des professionnels de la sécurité pensent que les risques dans le nuage sont plus importants que sur site

Alors que les organisations se tournent de plus en plus vers l’infonuagique, il n'est pas surprenant que les cybercriminels attaquent de plus en plus les applications basées sur le nuage.

Un courtier d’assurance canadien s’associe à un responsable de la conformité aux normes de cybersécurité

Un courtier spécialisé dans la cyberassurance a trouvé un moyen d'attirer des petites et moyennes entreprises canadiennes en s'associant à un fournisseur de services infonuagiques qui aide les entreprises à respecter une norme de cybersécurité.

L’analyse continue est la clé pour assurer la sécurité des PME, selon un rapport

L'objectif de la mise en œuvre de la vérification systématique trouve son chemin dans les environnements des petites et moyennes entreprises (PME), et une étape vitale implique la mise en œuvre d'une analyse continue des vulnérabilités, révèle un rapport publié cette semaine.