Croissance plus faible que prévue des revenus de logiciels de sécurité

La firme Gartner estime que le marché mondial du logiciel de sécurité a connu une croissance de 4,9 % en 2013.Illustration du concept de sécurité des données ou des centres de données

La firme américaine d’analyse et de recherche Gartner précise que les revenus mondiaux tirés de la vente de logiciels de sécurité ont atteint 19,9 milliards de dollars en 2013, comparativement aux revenus de 19,0 milliards de dollars qui avaient été obtenus en 2012.

Selon Gartner, il s’agit d’une croissance plus lente qu’anticipée, qui s’explique par la croissance négative de deux des principaux fournisseurs (Symantec et Trend Micro) et par l’indifférenciation des sous-segments clés des passerelles courriel sécurisées et des logiciels de sécurité pour les points d’accès.

« Le marché a connu une croissance lente, mais encore saine », affirme cependant Ruggero Contu, qui est directeur de la recherche chez Gartner. Il souligne que la principale tendance à avoir émergée en 2013 est celle de la démocratisation des menaces de sécurité liée à la disponibilité accrue de logiciels malveillants par l’intermédiaire de l’économie souterraine.

Selon le directeur de la recherche de Gartner, « cette ubiquité de menaces de sécurité a mené les organisations à réaliser que les approches de sécurité traditionnelles présentent des failles, les incitant ainsi à repenser et à investir plus en technologies de sécurité ».

Parmi les moteurs de la croissance, Gartner mentionne la tendance des entreprises à vouloir être des entreprises technologiques pour tirer profit d’une multitude de données et devenir plus concurrentielles. Cette approche impliquerait des défis en matière de protection des données contre les violations de données et les attaques ciblées.

Articles connexes

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Internet haute vitesse moins cher pour familles à faible revenu

Une initiative du gouvernement fédéral permet que des accès plus abordables à Internet haute vitesse soient proposés aux familles à faible revenu.