Création d’un regroupement en cybersécurité à Montréal

CyberEco regroupe le Mouvement Desjardins, la Banque Nationale, Deloitte et le Groupe RHEA.

Montréal
Photo : Getty

CyberEco est présenté comme étant un organisme de mise en commun de ressources qui se spécialisent en cybersécurité pour contrer la fraude, le vol d’identités et le vol de données.

Il est prévu que les équipes de cybersécurité des partenaires financiers fondateurs partagent leurs connaissances et qu’elles travaillent sur des projets communs de développement de technologies de sécurité des activités numériques.

Les outils de sécurité numérique et de confidentialité des informations personnelles qui sont anticipés par le collectif incluent des logiciels de protection et de détection, ainsi que des « algorithmes d’identification de comportements malveillants ».

« Nous avons vu la demande pour des produits et services en cybersécurité littéralement exploser », soutient Marc Perron, associé directeur au Québec chez Deloitte, dans un communiqué.

CyberEco proposera des produits et des outils de sécurité numérique à des organisations des divers secteurs d’activité économique, en particulier dans les secteurs qui sont liés à l’intelligence artificielle et aux jeux vidéos.

Des collaborations avec le milieu universitaire sont aussi prévues, par exemple avec la Chaire de recherche en prévention de la cybercriminalité créée par l’Université de Montréal et financée par Desjardins et la Banque Nationale.

Selon le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, CyberEco « va permettre de renforcer les différents piliers de la lutte contre la cybercriminalité, ainsi que des initiatives en matière de prévention ».

Lire aussi :

Le fédéral regroupe ses opérations de cybersécurité

Brèche de sécurité chez BMO et CIBC

Cybersécurité : formation à Québec par l’ÉTS et le CRIQ

Articles connexes

Le rôle essentiel d’un responsable de la protection de la vie privée

Toute entreprise qui traite des informations personnelles ou confidentielles doit nommer un responsable de la protection de la vie privée pour superviser les obligations de conformité et protéger les intérêts des personnes concernées.

Alithya en lice pour les prix OCTAS

On apprenait aujourd’hui par voie de communiqué qu'Alithya, une entreprise de Montréal spécialisée en transformation numérique est en nomination quatre fois pour des prix OCTAS dans le cadre de la 35e édition du concours organisé par le Réseau Action TI qui aura lieu le 8 juin prochain.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.

Partenariat entre Vars et Terranova en sécurité informatique des PME

Le programme de sensibilisation à la sécurité informatique de Terranova Security est désormais accessible aux petites et aux moyennes entreprises (PME) par l’entremise de programmes gérés par Vars.