Craintes de monopole en logiciels pétroliers


Dominique Lemoine - 17/06/2019

Le Bureau de la concurrence du Canada conteste l’acquisition de l’entreprise Aucerna par l’entreprise Thoma Bravo conclue en mai 2019.Aucerna

Selon le Bureau de la concurrence du Canada, les deux entreprises développent et commercialisent des logiciels d’évaluation et de gestion des réserves de pétrole et de gaz auprès des producteurs de pétrole et de gaz au Canada. Les logiciels de gestion des réserves « contrôlent et évaluent les réserves estimées des puits de pétrole et de gaz », précise le Bureau de la concurrence.

Le Bureau de la concurrence du Canada soutient ainsi avoir demandé au Tribunal de la concurrence d’ordonner à Thoma Bravo, qui est basée à San Francisco, de vendre un de ses logiciels de gestion des réserves, soit le logiciel Mosaic de sa filiale Quorum, ou bien le logiciel Val Nav récemment acquis grâce à l’acquisition d’Aucerna, qui est basée à Calgary.

« Quorum et Aucerna étaient auparavant les plus proches rivales l’une de l’autre. Cette rivalité incitait ces entreprises à améliorer constamment les logiciels Mosaic et Val Nav […] les seuls concurrents tangibles l’un de l’autre avant l’acquisition », soutient le Bureau de la concurrence.

Ce dernier ajoute que « la transaction représente une fusion vers un monopole dans la fourniture de logiciels de gestion des réserves aux moyennes et grandes entreprises au Canada » et qu’elle « risque de diminuer la concurrence, menant à une augmentation des prix et à un service de moindre qualité ».

Lire aussi :

Baisse de la croissance des dépenses en TI au Canada

Pétrole et gaz : partenariat entre Total et Google

Contrat de SNC-Lavalin auprès de Chevron




Tags: , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+