COVID-19 : 5 changements dans l’utilisation d’Internet

L’usage du numérique est en forte hausse, alors que la distanciation sociale est de mise et que les entreprises fonctionnent en télétravail. Avec les événements de la dernière année, notre connexion Internet est devenue une nécessité et un lien essentiel vers le monde extérieur. IT Business Canada a étudié la façon dont la pandémie a affecté l’utilisation d’Internet dans les secteurs public et privé.

Image : Getty

Le trafic Internet au plus haut
Entre le 1er février et le 19 avril, le trafic Internet a augmenté de plus de 40 % dans le monde, notamment entre mars et avril. Cette tendance se poursuit alors que les gens passent de plus en plus de temps en ligne pour travailler, étudier, regarder des vidéos ou encore jouer. La demande pour des services de haut débit a explosé, notamment au Canada.

Les autochtones particulièrement touchés
La pandémie a mis en lumière l’accès difficile à internet des communautés autochtones au pays. Environ 60 % des autochtones vivent dans des zones rurales et éloignées, où les infrastructures de télécommunications sont en général de moins bonne qualité. En conséquence, les startups autochtones souffrent d’une mauvaise connexion avec leurs partenaires et clients.

La télémédecine à l’avant-scène
La télémédecine a eu un impact positif lors de la pandémie, notamment l’offre de soins de santé à distance via de nombreux fournisseurs lorsque les hôpitaux locaux n’arrivaient pas à répondre à la demande. Cette situation a ainsi lancé la discussion sur le financement de la télémédecine et la refonte du modèle des cliniques de santé.

Les comportements des acheteurs en ligne ont changé
Les adeptes de magasinage sur internet ont modifié leurs habitudes avec la pandémie. En effet, plus de la moitié d’entre eux font aujourd’hui plus d’achats en ligne qu’avant, et ils utilisent également internet pour s’informer et pour jouer en ligne. Les consommateurs issus des pays émergents, notamment, sont en grande partie passés à l’achat en ligne.

L’enseignement à distance se démocratise
En réponse aux fermetures d’écoles et d’universités causées par la pandémie, plus de 90 % des pays ont mis en place des formes d’enseignement à distance. Les établissements ont ainsi fait appel à différentes technologies, dont des enseignants robots fonctionnant grâce à l’intelligence artificielle, des imprimantes 3D ou encore de la réalité virtuelle.

Articles connexes

La performance des réseaux canadiens pratiquement inchangée

La société de recherche sur les réseaux Ookla a récemment publié son analyse trimestrielle de l'Internet mobile et fixe pour le Canada. Avec la prolifération des environnements de travail hybrides, les performances des réseaux deviennent de plus en plus importantes. À cet égard, le rapport démontre que les vitesses mobiles du Canada seraient suffisantes pour prendre en charge la plupart des fonctions de travail à distance comme les réunions Zoom et les applications de bureau à distance.

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».

Rogers présente des excuses après une panne majeure

Rogers Communications s’est excusée publiquement après qu’une panne majeure de son réseau ait laissé des millions d’utilisateurs et d'entreprises canadiens sans services Internet et mobiles le 8 juillet.

Près de 1 M$ du fédéral pour une meilleure connectivité mobile à des foyers ruraux du Québec

Le ministère du Développement économique rural annonce un financement fédéral pouvant aller jusqu'à 939 035 $ à Bell pour qu’elle améliore la connectivité mobile dans la communauté des Premières Nations Les Atikamekw de Manawan.