Course entre drones et ballons pour la conquête du ciel

Impliqué dans une course avec Facebook pour livrer Internet du haut des airs dans des endroits reculés, Google aurait délaissé les drones comme moyen.Logos Google et Titan Aerospace

SiliconValley.com rapporte que la maison mère de Google, Alphabet, aurait fermé son programme de drones fonctionnant à l’énergie solaire qui était destiné à trouver une manière de livrer un accès à Internet dans des endroits où il peut encore être difficile d’y avoir accès.

Alphabet aurait confirmé le 11 janvier avoir démantelé l’équipe Titan, qui était responsable d’explorer l’utilisation à cette fin de drones pouvant voler jusqu’à environ 19 kilomètres d’altitude. Rappelons que Google avait acquis en 2014 et que sa maison mère Alphabet avait intégré en 2015 le fabricant de drones Titan Aerospace, qui était aussi convoité par Facebook.

Cependant, des problèmes avec les drones auraient convaincu Alphabet de se concentrer désormais uniquement sur son programme Project Loon de livraison d’accès Internet à partir de ballons de haute altitude.

« À ce point-ci, les considérations économiques et de faisabilité technique associées au Projet Loon présentent une manière beaucoup plus prometteuse de connecter des zones rurales et éloignées dans le monde », aurait affirmé un porte-parole d’Alphabet.

Parmi les problèmes survenus, un drone Titan se serait écrasé en 2015 durant un vol d’essai au Nouveau-Mexique.

De son côté, Facebook s’était tourné en 2014 vers l’acquisition d’Ascenta, une entreprise aérospatiale britannique, et essayerait encore d’utiliser des drones pour livrer Internet dans des endroits éloignés, mais désormais sans la concurrence de projet Titan et avec la concurrence du projet Loon.

Lire aussi :

Google à la conquête du ciel pour élargir son marché

Facebook en quête des nouveaux internautes

Facebook veut faire croître l’utilisation mondiale d’Internet

Articles connexes

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

Shopify fractionne son action ordinaire en 10 actions

Shopify a annoncé hier un fractionnement 10 pour 1 de ses actions de classe A et de classe B, sous réserve de l'approbation des actionnaires.

Internet haute vitesse moins cher pour familles à faible revenu

Une initiative du gouvernement fédéral permet que des accès plus abordables à Internet haute vitesse soient proposés aux familles à faible revenu.

Les États-Unis s’opposent à une taxe sur les services numériques au Canada

Les États-Unis ont transmis leurs commentaires officiels au Canada au sujet de sa proposition de taxer les services numériques au Canada.