Couche-Tard : un magasin-laboratoire basé sur l’IA et la réalité virtuelle

L’Université McGill et Alimentation Couche-Tard annoncent l’ouverture d’un laboratoire d’innovation à l’École Bensadoun de commerce au détail, qui sera un terrain d’essai en matière d’innovation et de technologies « sans friction ».

Image : Université McGill

Dans ce magasin-laboratoire, situé sur le campus de l’université au centre-ville de Montréal, une section Couche-Tard Connecté a été conçue à l’aide de technologies « sans friction » pour effectuer des paiements autonomes. Grâce à leur application mobile, les clients peuvent ouvrir la porte pour entrer dans la section Connecté, prendre des articles et partir. Les articles sélectionnés sont reconnus en temps réel et le paiement traité automatiquement dans l’application.

La technologie « sans friction » permet notamment aux clients d’accélérer leur processus d’achat. Une solution bienvenue en ces temps de pandémie, où les magasins sont ouverts sur des horaires réduits et n’accueillent qu’un nombre limité de personnes à la fois.

« En combinant l’intelligence artificielle et la gestion du commerce au détail, ce laboratoire d’innovation en vente au détail permettra à nos chercheurs de mettre au point des initiatives et des technologies novatrices afin d’améliorer l’expérience client pour le secteur du commerce au détail avec l’aide de partenaires de l’industrie », a déclaré Morty Yalovsky, doyen de la faculté de gestion Desautels de McGill, par communiqué.

Le laboratoire est dirigé par deux directeurs de recherche à McGill, Maxime Cohen, de la faculté de gestion Desautels, et James Clark, de la faculté de génie. Les thèmes de recherche préliminaires viseront à aider les clients à faire des choix plus sains et plus durables et à trouver le bon équilibre entre personnalisation et confidentialité de l’expérience d’achat.

Les chercheurs utiliseront des méthodes d’intelligence artificielle avec pour objectif d’améliorer la prévision de la demande et les recommandations des clients, ainsi que la réalité virtuelle, ce qui permettra à la clientèle de repérer plus facilement les articles qu’elle veut se procurer.

Articles connexes

Le Québec bien représenté au prix Technologie Fast 50 de Deloitte

Les entreprises québécoises font bonne figure aux prix Technologie Fast 50 de Deloitte, un palmarès des 50 sociétés canadiennes du domaine des technologies ayant connu la plus forte croissance au cours des trois dernières années. Cinq d’entre elles occupent une place au sein de ce prestigieux classement.

Le syndicat des enseignants des écoles secondaires de l’Ontario informe les victimes d’une attaque par rançongiciel

Certains enseignants, membres du personnel et retraités des écoles secondaires publiques de l'Ontario ont été avisés que leurs renseignements personnels avaient été copiés par un pirate informatique dans le cadre d'une attaque par rançongiciel contre les systèmes informatiques de leur syndicat au printemps dernier.

La chaîne de magasins de vêtements pour hommes Harry Rosen confirme une cyberattaque

Le détaillant canadien de vêtements pour hommes Harry Rosen a reconnu avoir été victime d'une cyberattaque le mois dernier.

Pretnumerique.ca célèbre ses 10 ans

Pretnumerique.ca, une bibliothèque virtuelle qui propose gratuitement près d’un million et demi de livres en prêt gratuit, célèbre cette année ses dix ans d'existence. En 10 ans, se sont près de 18 millions de livres numériques que le service a prêté à ses 885 000 usagers.

Microsoft va lancer une application de paiement intégrée à Teams en décembre

Microsoft est sur le point d’introduire un système de paiement au sein de Teams, qui sera déployé en avant-première publique en décembre. L'application Payments, disponible dans la boutique d'applications Microsoft Teams, permettra aux utilisateurs d'être payés par les clients pour des rendez-vous, des cours ou des événements hébergés via Teams.