Contrats informatiques : pétition pour une enquête publique

Crypto.Québec lance une pétition qui vise la mise sur pied d’une commission d’enquête publique sur l’octroi des contrats informatiques par l’État du Québec.Logo du gouvernement du Québec

Crypto.Québec, un média numérique qui se donne la mission de vulgariser les enjeux de sécurité informatique, vie privée, technologies de l’information et renseignement, affirme avoir lancé cette pétition par l’entremise du processus de pétitions de l’Assemblée nationale du Québec et avec le parrainage de Guy Leclair, député du Parti québécois.

Selon Crypto.Québec, des informations sur un contrat public de plus d’un million de dollars accordé par l’État québécois à CGI seraient à l’origine de sa volonté de lancer cette pétition. À son avis, le projet en question, c’est-à-dire le site internet « Mon Projet Québec », aurait pu être réalisé pour beaucoup moins cher « à une époque où, pour moins de 10 000 dollars, on peut avoir un site tout aussi sécuritaire, qui soutient 500 à 1000 fois plus de requêtes simultanées ».

Le texte de la pétition considère qu’au cours des dernières années les dépassements de coûts et les échecs « ont explosé dans le milieu de l’informatique au gouvernement du Québec », que le budget du « Dossier Santé Québec » développé par CGI sur une dizaine d’années serait « passé de 500 millions à plus de 1,4 milliard de dollars », et que des « dépassements » liés à des contrats principalement accordés à CGI, Telus et Fujitsu pour un total en milliards de dollars auraient été rapportés par les médias.

Lire aussi:

FACIL réitère sa demande d’enquête publique sur les contrats informatiques

Mobilité : contrat de six à dix ans pour Québec auprès de Rogers et Telus

Contrat public en informatique : l’UPAC vise un consortium IBM-EBR

Articles connexes

CGI parmi les « leaders » des fournisseurs de services d’intelligence artificielle au Canada, selon IDC MarketScape

Selon le rapport d'évaluation des fournisseurs de services d'intelligence artificielle (IA) au Canada 2022 d'IDC MarketScape, la montréalaise CGI se positionne comme « leader ». Le rapport, qui est une première pour le marché canadien, définit trois des services commerciaux les plus importants dont les acheteurs ont besoin de la part des fournisseurs d'IA : la cybersécurité, l'automatisation intelligente et les solutions d'IA spécifiques à l'industrie. 

CGI lance la plateforme CGI Credit Studio

La montréalaise vient d’annoncer le lancement de CGI Credit Studio, une plateforme pour centraliser les services fondamentaux partagés pour le cycle de vie complet du crédit, de la constitution du dossier de prêt au recouvrement et à la gestion des créances, en passant par le service après-vente. Il s’agit d’un logiciel-service (SaaS) fournissant des processus d'affaires et les TI sous-jacentes en une solution unique et cohérente, déclare la société.

Mandat important pour CGI Federal avec la Commission de réglementation de l’énergie nucléaire américaine

CGI Federal inc., une filiale de CGI qui dessert le secteur public fédéral américain, vient d'obtenir un contrat pour préparer la Commission de réglementation de l'énergie nucléaire (Nuclear Regulatory Commission ou « NRC ») aux cybermenaces émergentes.

Deux distinctions de IDC MarketScape pour CGI

Le dernier rapport  « IDC MarketScape:  Worldwide Industrial IoT Service Providers for Utilities 2022 Vendor Assessment » classe la firme de services-conseils montréalaise CGI parmi les « leaders » du marché de l’internet des objets industriels. Elle figure également dans la catégorie « acteur de premier plan » du rapport « IDC MarketScape: Worldwide Service Providers for Energy Transition and New Utilities Business Models 2022 Vendor Assessment »

CGI, un des « meilleurs employeurs au monde » selon Forbes

La montréalaise CGI, une entreprise indépendante de services-conseils en technologie de l'information (TI) et en management qui compte 88 500 conseillers et professionnels, a été nommée parmi les meilleurs employeurs au monde pour 2022 par le magazine Forbes.