Contrats en Inde et au Japon pour CAE

CAE obtient une série de contrats de simulation et de formation en aviation commerciale pour une valeur d’environ 350 millions de dollars.Logo de CAE

L’entreprise montréalaise CAE, qui développe et commercialise des systèmes de simulation et de formation pour les industries de l’aérospatiale commerciale et militaire, affirme que cette série de contrats inclut la vente de neuf simulateurs de vol à des compagnies aériennes au niveau international.

Les contrats incluraient aussi des programmes de formation d’élèves-pilotes et de commandants de bord pour l’aviation commerciale auprès de dix exploitants d’appareils, de même que des mises à niveau de dispositifs de formation.

CAE mentionne que les prix de ses simulateurs de vol incluent la valeur des données, des pièces et des équipements.

Les clients derrière cette série de contrats et renouvellements comprendraient trois clients dont les identités sont maintenues confidentielles (un en Asie, un en Europe et un autre en Amérique du Nord), une coentreprise de formation en Inde entre CAE et InterGlobe Enterprises (CAE Simulation Training Private Limited), ainsi que Mitsubishi Aircraft Corporation au Japon.

Lire aussi:

CAE hausse ses revenus annuels en aviation civile et militaire

Contrat de CAE auprès de l’armée des États-Unis

Aviation civile : contrats en Colombie et en Chine pour CAE

Articles connexes

Mandat de CGI Federal auprès du DOJ aux États-Unis

CGI Federal devra gérer et maintenir des systèmes informatiques financiers et de gestion de procédures du département de la Justice aux États-Unis.

Carebook obtient un contrat auprès de LifeLabs

L’outil d’évaluation CoreHealth de Technologies Carebook sera utilisé pour fournir des données numériques personnalisées de santé aux utilisateurs du portail MyCareCompass du réseau LifeLabs.

Simulateur d’utilisation d’un écran tactile en zone de turbulences créé à Polytechnique Montréal

La création d'un simulateur de vibrations qui reproduit l'utilisation d'un écran tactile dans le poste de pilotage d'un avion qui se trouve en zone de turbulences a valu un prix Mitacs à Adam Schachner, chercheur en mathématiques et en génie industriel à Polytechnique Montréal.

Aérospatiale : financement public d’implantations numériques retardées

L'initiative MACH FAB 4.0 d'Aéro Montréal obtient un financement public supplémentaire de 1,23 million de dollars du ministère de l'Économie du Québec qui lui permettra d'être prolongée jusqu'au 31 mars 2022.

La Cour suprême du Canada renforce les clauses de non-responsabilité interentreprises

Créatech, un cabinet-conseil d'intégration de systèmes de gestion intégrés...