Contrat de CGI auprès de Thales Alenia Space


Dominique Lemoine - 02/05/2019

Le mandat confié à CGI concerne la fiabilité et la sécurité de l’infrastructure terrestre du système de navigation par satellite Galileo.Logo de Groupe CGI

L’entreprise québécoise de services-conseils et d’intégration de systèmes de technologies de l’information affirme que son contrat de 14 millions d’euros obtenu auprès de Thales Alenia Space France mobilisera des employés de Rotterdam et de Toulouse jusqu’en 2020, et qu’il vise « l’amélioration et le soutien d’un logiciel de sécurité appuyant le système de navigation par satellite Galileo ».

Selon CGI, le logiciel en question doit permettre de « restreindre aux entités autorisées par les gouvernements l’accès aux signaux sécurisés de Galileo », par exemple des entités qui évoluent dans les domaines militaires et douaniers.

« Galileo est le système mondial de navigation par satellite conçu par l’Agence spatiale européenne et exploité par l’Agence GNSS européenne au nom de l’Union européenne. Il s’agit de l’équivalent européen du Global Positioning System (GPS) américain. Lorsque Galileo sera pleinement opérationnel en 2020, les citoyens profiteront de capacités de localisation et de données de synchronisation plus exactes grâce aux applications de navigation mondiale soutenues par Galileo », soutient CGI.

Lire aussi :

Données spatiales : 52 M$ en financement privé et public pour NorthStar

Un interféromètre d’ABB Québec à bord d’un satellite japonais

Espace : Facebook développe son propre satellite d’accès internet




Tags: , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+