Contrat de 250M$ pour CAE


Denis Lalonde - 23/03/2010

Le fabricant de simulateurs de vol CAE a remporté un contrat de 250 millions de dollars du gouvernement fédéral pour la formation des équipages des hélicoptères CH-147F Chinook.

L’entreprise basée à Montréal précise que contrat a été octroyé dans le cadre du programme Fournisseur de systèmes d’entraînement opérationnel (FSEO) et est en appui de la nouvelle flotte de 15 hélicoptères de transport moyen à lourd CH-147F Chinook, conçus par Boeing.

La direction de CAE soutient que le contrat lui permettra de créer et de conserver environ 240 emplois pendant les quatre premières années et 40 emplois par an pendant les 20 prochaines années.

Le contrat lié aux services et aux systèmes de formation CH-147F est divisé en deux phases. Tout d’abord, durant la phase d’acquisition, CAE dirigera la conception et le développement d’un programme de formation pour les hélicoptères. Cette phase se terminera avec la livraison du programme de formation CH-147F en 2014.

Par la suite, la deuxième phase du contrat s’amorcera et CAE dirigera le soutien en service du programme de formation des équipages CH-147F pour une période de 20 ans.

CAE sera alors responsable de fournir une série de services de formation, y compris les mises à niveau et la maintenance des dispositifs de formation, le soutien technique des logiciels et du matériel, les mises à jour des didacticiels, l’insertion de la nouvelle technologie et la gestion de l’obsolescence, et la modélisation et la génération de la base de données.

L’acquisition des 15 appareils a été annoncée en août dernier par la Défense nationale du Canada. La livraison des appareils est prévue pour 2013 et 2014.

CAE signe aussi avec Lockheed Martin

Lundi en fin de journée, Lockheed Martin a octroyé des contrats de soutien en service d’une valeur de 617 millions de dollars à des entreprises de plusieurs régions du Canada, dont CAE.

La valeur individuelle des contrats n’a pas été précisée.

Ces contrats visent le projet de flotte d’aéronefs de transport aérien tactique CC 130J Hercules, et ils s’inscrivent dans le cadre des engagements pris par Lockheed Martin envers le Canada au titre de la Politique des retombées industrielles et régionales (RIR).

Jusqu’à présent, Lockheed Martin a passé des commandes de travail admissibles qui s’élèvent à 1,5 milliard de dollars américains dans toutes les régions du Canada.

L’entreprise annoncera ses autres engagements en matière de RIR, dont la valeur totale atteindra 2,3 milliards de dollars, au cours des prochaines années.

Ces contrats assureront aux Forces canadiennes les services de maintenance des nouveaux aéronefs CC 130J et engendreront du travail supplémentaire de grande valeur pour l’industrie canadienne. Le contrat pour l’acquisition de 17 aéronefs CC-130J a été attribué à Lockheed Martin en décembre 2007. Les premières livraisons aux Forces canadiennes sont prévues en juin 2010, avec six mois d’avance sur le calendrier initial, a révélé le ministre de l’Industrie, Tony Clement, dans un communiqué.

Selon la Presse Canadienne, les autres entreprises bénéficiaires des contrats sont Cascade Aerospace d’Abbotsford en Colombie-Britannique, IMP Aerospace de Enfield en Nouvelle-Écosse, Standard Aero, de Winnipeg au Manitoba et le Groupe HAAS d’Oshawa en Ontario.

À lire également:

Février 2009: CAE a signé un contrat de 329,5 M$ avec le gouvernement du Canada

Avril 2009: CAE se voit accorder un prêt remboursable de 250 M$ du ministère fédéral de l’Industrie

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW