Contenu en 3D: Sensio déploie son service aux États-Unis


Jean-François Ferland - 29/04/2013

Technologie Sensio inaugure son service de contenu vidéo à la demande et amorce le déploiement d’une application vers les téléviseurs évolués compatibles des consommateurs.Logo de Technologies Sensio

Technologies Sensio, une entreprise de Montréal qui conçoit des technologies pour la diffusion de contenu vidéo en trois dimensions sur des canaux traditionnels, a donné le coup d’envoi au service à la demande de contenu vidéo en trois dimensions 3DGO aux États-Unis. Ce service sera accessible à partir des téléviseurs évolués des consommateurs qui sont compatibles à la technologie Hi-Fi 3D de Technologies Sensio, par le biais d’Internet.

Technologies Sensio, qui planchait sur ce projet de service depuis plusieurs années, qualifie le service de « premier et seul service dédié de vidéo-sur-demande 3D transactionnel dans le monde ».

Au cours des prochaines semaines, les consommateurs américains qui possèdent d’anciens modèles de téléviseurs qui sont compatibles à la technologie Hi-Fi 3D recevront sous peu une application 3DGO dans leurs téléviseurs. Les modèles plus récents de téléviseurs évolués qui sont dotés de la technologie de Technologies Sensio recevront l’application à compter de juin 2013.

Technologies Sensio offrira du contenu en trois dimensions à la demande à un coût qui variera de 5,99 dollars à 7,99 dollars américains par vidéo pour une période de vingt-quatre heures.

En mars 2013, Technologies Sensio a annoncé l’établissement d’une entente avec les studios Walt Disney en vue de l’offre d’une vingtaine de films en 3D dans le service de vidéo sur demande 3DGO.

En 2012, Technologies Sensio a établi des ententes avec les distributeurs Big Picture Digital Productions, National Geographic Cinema Ventures et Starz Digital Media afin d’offrir du contenu dans son service à la demande 3DGO.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+