Contamination de puces Western Digital pour disques électroniques

Western Digital et Kioxia ont annoncé un incident de contamination à leurs sites de production de mémoire flash à Yokkaichi et Kitakami, au Japon.

Source : Getty Images

Dans une déclaration publiée le 9 février, Western Digital a expliqué qu’une « contamination de matériaux utilisés dans ses processus de fabrication » était en cause.

L’entreprise a précisé que seules des puces 3D NAND sont affectées et que sa production de mémoire flash 2D n’est pas affectée. Les puces mémoire flash NAND sont utilisées pour produire des dispositifs de stockage flash comme des disques électroniques.

Un contretemps de cette ampleur pourrait avoir un impact sur les prix sur le marché du stockage dans les mois à venir.

Western Digital, qui a formé une coentreprise avec Kioxia, a déclaré que l’incident pourrait réduire sa disponibilité de mémoire flash NAND d’au moins 6,5 exaoctets, selon son évaluation initiale.

Selon The Register, Western Digital a livré 24 exaoctets de mémoire flash NAND au quatrième trimestre de 2021. Ainsi, un manque de 6,5 exaoctets représente 27 % de ses expéditions trimestrielles.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Semi-conducteurs : Intel se rapproche de mettre la main sur Tower Semiconductor

Fabrication locale de semi-conducteurs visée avec une loi fédérale aux États-Unis

Le Conseil canadien des semi-conducteurs veut produire à l’intérieur des frontières

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Intégration certifiée de Workday et Tecsys

Tecsys Inc., une entreprise montréalaise du domaine des logiciels de gestion de la chaîne d'approvisionnement et du commerce omnicanal, vient d’obtenir le statut d'intégration certifiée de Workday. Cela permettra Tecsys de fournir à ses clients une intégration transparente qui relie Supply Chain Management (SCM) for Healthcare de Workday à son propre système Elite Healthcare Warehouse Management System (WMS).

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».