Consultations sur le numérique et la vie privée au Canada

Une ronde de consultations sur les transformations liées au numérique et sur l’utilisation des données est lancée par le palier administratif fédéral.

Sécurité et confidentialité des systèmes et des réseaux
Image : Getty

Le ministère fédéral de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique explique cette mesure de consultation en affirmant que le numérique et les données ont « entraîné des défis concernant la nature changeante du travail, la protection des renseignements personnels, l’information et le consentement ».

Le ministère soutient que le monde et l’économie sont désormais « guidés par le numérique et les données », et que les technologies « ont changé la façon dont nous accédons à l’information, achetons, vivons, socialisons et travaillons ».

Selon le ministère, 94 % des entreprises se servent de données personnelles, et de 8 à 9 % de la demande de ressources humaines en 2030 correspondra à des types d’emploi qui n’ont pas encore été créés.

Des tables rondes doivent avoir lieu cet été dans diverses villes, auxquelles participeront des entreprises, universités, associations civiles et leaders d’opinion. La population pourra participer en ligne aux consultations.

En mai, Jim Balsillie, cofondateur de BlackBerry et président du Conseil des innovateurs canadiens, a suggéré au fédéral d’adopter une stratégie en matière de données qui inclurait des règles de confidentialité du type de celles incluses dans le Règlement général sur la protection des données (RGPD) en Europe.

Devant le même comité parlementaire, un représentant de Google Canada a laissé entendre que la conformité au RGPD sera plus difficile pour les organisations qui sont moins « sophistiquées » que les géants comme Google.

Lire aussi :

Le RGPD profitera-t-il aux géants des TI?

Internet : 75% des Canadiens préoccupés par la sécurité

244 heures par an de lecture de politiques de confidentialité : humainement possible?

Articles connexes

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.

Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.