CompuSmart : Hartco se retire du commerce de détail traditionnel


Jean-François Ferland - 18/05/2007

L’entreprise québécoise ferme cinq magasins et discute avec ses franchisés et des acheteurs potentiels pour les actifs restants, mais poursuivra la vente de certains produits sur l’Internet. La famille Hart met fin à une aventure de plus de trente années dans le secteur de la vente de produits informatiques en magasin.

Le contexte fortement concurrentiel du secteur de la vente au détail des produits informatiques semble avoir eu raison de la plus ancienne chaîne de magasins consacrée à l’ordinateur et aux technologies au Canada, du moins sous sa forme originale. Fonds de revenu Hartco cessera l’exploitation des magasins en « brique et mortier » de la bannière CompuSmart.

Après avoir indiqué, en janvier dernier, l’exploration d’options stratégiques pour sa division de la vente au détail, l’entreprise québécoise a annoncé qu’elle fermait cinq des quinze établissements dont elle assurait la gestion. Parmi ces magasins fermés figure l’établissement de Laval, l’un des trois établissements corporatifs exploités par l’entreprise au Québec. Onze établissements, parmi la trentaine que comptait la bannière avant l’annonce, sont exploités par des franchisés.

« C’est avec le secteur au détail qu’a commencé M. Hart [dans le domaine de l’informatique], indique Carl Gauvreau, le vice-président finances et chef de la direction financière de Fonds de revenu Hartco. On n’est jamais heureux quand on annonce une fermeture d’entreprise. »

M. Gauvreau confirme que des discussions sont en cours avec des parties intéressées au sujet de l’acquisition des établissements restants, de même qu’avec les franchisés des autres magasins quant à la possible poursuite de l’exploitation de la bannière.

« On discute avec chacun des franchisés pour voir ce qui sera le mieux dans chacun des cas. Cela ne veut pas dire que ces magasins vont arrêter d’opérer sous le nom de CompuSmart, mais que [Hartco], comme détenteur de magasins corporatifs, aura vendu ou fermé des magasins et des actifs d’ici à la fin de juin », précise-t-il.

M. Gauvreau indique qu’une grande vente aura lieu dans les magasins corporatifs qui restent en opération et qui accueilleront les inventaires des magasins fermés. « Nous allons continuer à honorer les garanties et il y aura un moyen qui sera précisé à travers le site de CompuSmart ou de Hartco », ajoute-t-il.

Cette décision liée à l’exploitation des magasins corporatifs, qui employaient environ 300 personnes, aura certainement des répercussions sur l’atmosphère de travail dans les magasins. L’un des gérants de la succursale du centre-ville de Montréal, contacté par téléphone par Direction informatique, a refusé de commenter la situation.

Au terme du premier trimestre de son année financière 2007, Hartco a rapporté une réduction des revenus de 25,6 millions $ dans ses segments de vente au détail, de distribution et de franchisage (voir l’article L’économie des TI en bref)

Poursuite d’activités commerciales

Ce désistement d’Hartco du secteur du commerce de détail avec pignon sur rue ne signifie pas la fin des affaires de l’entreprise dans le secteur des TIC, puisque les activités de distribution et de franchisage et de vente aux entreprises se poursuivront, ainsi que l’exploitation des bannières Metafore, MicroAge et Microserv.

Hartco a également manifesté son intention de poursuivre l’exploitation du site Internet CompuSmart.com, pour y vendre des produits destinés aux entreprises qui conviennent également au grand public.

« Pour l’instant, nous avons décidé de continuer à l’exploiter, parce que nous avons, dans les produits que nous distribuons pour les ventes aux entreprises, des produits qui s’adressent aux consommateurs. Nous pourrons continuer à offrir ces produits sur CompuSmart.com, sans continuer à offrir toute la gamme de produits de vente au détail », précise M. Gauvreau.

Page d’histoire tournée

La bannière CompuSmart était exploitée depuis 1993 par la famille Hart, qui œuvre depuis le début des années soixante dans le secteur du commerce de détail avec des magasins à rayons éponymes, mais il ne s’agissait pas de la première incursion de l’entreprise dans le secteur de l’informatique pour le grand public.

Avec l’émergence de l’ordinateur personnel, la famille Hart avait fondé en 1976 la bannière de magasins Compucentre qui, selon certains, constituait l’une des plus anciennes chaînes strictement spécialisées en informatique, au Canada. Les activités de cette bannière ont pris fin en 2005, par la transformation de la plupart des magasins en établissements CompuSmart. Un seul magasin Compucentre, à titre de franchisé, est encore en exploitation.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+