Complexité et cybersécurité ne font pas bon ménage

L’infrastructure d’un réseau doit être simplifiée pour accroître la sécurité contre les cyberattaques, selon des spécialistes en cybersécurité réunis lundi dans le cadre du Sommet canadien annuel des télécommunications à Toronto.

Panélistes spécialistes en cybersécurité. De gauche à droite : Ann Cavoukian, Vanessa Little, Scott Poretsky (en haut), le modérateur Joe Ozorio (en bas) et Karen Worstell.

« L’opportunité à mesure que nous avançons est d’examiner ce que nous pouvons faire pour simplifier l’environnement et renforcer la sécurité à chaque point d’intersection. Le coût de l’inaction va être un monde sans confiance », a déclaré Karen Worstell, stratège en cybersécurité chez VMware.

« La complexité est l’ennemi de la sécurité et une opportunité pour la cybercriminalité. Nous avons vraiment du pain sur la planche », a-t-elle affirmé.

À son avis, « techniquement nous comprenons ce qu’il faut faire », mais le défi « est dans la mise en œuvre » et dans « la volonté de prendre le temps et les moyens financiers pour y arriver ».

Worstell faisait partie d’un panel sur la cybersécurité, qui comprenait Ann Cavoukian, administratrice et fondatrice du Global Privacy and Security by Design Centre de Toronto, Scott Poretsky, directeur de la sécurité des produits de réseau chez Ericsson Canada, ainsi que Vanessa Little, directrice mondiale de la technologie chez Interdynamix.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique.

Lire aussi :

Des dirigeants trouvent leur entreprise trop complexe pour être bien protégée

Cavoukian sur les données subtilisées à Terre-Neuve : « épouvantable »

Toronto : des données de 25 000 employés de la CTT pourraient avoir été volées

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à hsolomon@soloreporter.com.

Articles connexes

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.

Des responsables des TI admettent manquer de visibilité sur leur surface d’attaque

Malgré des investissements dans la cybersécurité, de nombreuses organisations canadiennes – et leurs homologues mondiales – admettent qu'elles ont toujours des problèmes de visibilité de leurs systèmes informatiques, ce qui complique leur capacité à sécuriser des données vitales.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Un ver se propage via des clés USB infectées, prévient Microsoft

Microsoft prévient les professionnels de la sécurité informatique qu’un nouveau ver affectant les ordinateurs sous Windows se propage rapidement mais jusqu'à présent, aucun attaquant n'aurait profité des infections.