Commerce électronique: Partenariat entre Postes Canada et Magento

Postes Canada intégrera des fonctions liées à l’expédition des commandes à la plateforme de commerce électronique de Magento. (Mise à jour)Logos de Postes Canada

La Société canadienne des postes – ou Postes Canada – a établi un partenariat avec Magento, un fournisseur de solutions de commerce électronique, afin que ses options de livraison, d’expédition, de repérage et de retour des commandes par la poste soient intégrées à la plateforme en ligne de ce partenaire au Canada.

(Mise à jour) Une porte-parole de Postes Canada a précisé que les fonctions sont accessibles non seulement aux commerçants canadiens qui exploitent une boutique en ligne dans la plateforme de Magento, mais à tous les clients de ce fournisseur à travers le monde.

Magento est une division de l’entreprise américaine X.Commerce, qui est une compagnie appartenant à l’entreprise américaine eBay, qui est connue surtout pour son site éponyme d’enchères et de vente en ligne.

« En formant un partenariat avec l’un des principaux fournisseurs de plateforme de vente au détail, nous donnons l’occasion aux détaillants d’offrir l’expérience de magasinage en ligne de bout en bout la plus pratique et la plus fluide », indique René Desmarais, premier vice-président du secteur d’activité Colis à Postes Canada.

Selon Postes Canada, les fonctions qui seront intégrées à la plateforme de Magento, à même la boutique en ligne d’un commerçant, incluent des options de livraison (dont la livraison au bureau de poste), l’évaluation des dates de livraison, le suivi des commandes et l’impression d’étiquettes de retour. Également, Postes Canada facilitera le traitement des commandes au moyen d’une fonction d’impression des étiquettes d’impression à partir de la plateforme de Magento.

Magento compterait plus de 150 000 commerçants parmi ses clients à travers le monde, mais on ne précise pas combien de ces commerçants au Canada ont recours à sa plateforme.

Selon la porte-parole de Postes Canada, environ 7 000 commerçants en Amérique du Nord seraient intéressés à offrir la livraison de leurs produits vers les consommateurs canadiens par l’entremise des fonctions qui sont intégrées à la plateforme de Magento.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Partenariat élargi entre Lightspeed et OpenTable pour des restaurants plus efficaces

Lightspeed Commerce, une entreprise montréalaise qui offre une plateforme commerciale tout-en-un permettant aux commerçants à travers le monde de simplifier, adapter et fournir des expériences client exceptionnelles, annonce l'expansion de son partenariat d'intégration des systèmes avec OpenTable, une plateforme de réservation de restaurant en ligne.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Financement de 30 M$ pour Amilia afin d’accélérer la transformation numérique du secteur récréatif

Amilia, une entreprise technologique montréalaise fondée en 2009 œuvrant dans le secteur du commerce électronique pour les activités récréatives, annonce un nouvel investissement de 30 millions de dollars du Fond de croissance des entreprises du Canada (FCEC), d'Exportation et développement du Canada (EDC) et d'Investissement Québec (IQ). 

eBay ajoute FedEx à son service d’impression d’étiquettes

La plate-forme de vente en ligne eBay s'associe à FedEx pour permettre aux vendeurs canadiens d'imprimer et de gérer les étiquettes d'expédition FedEx via son service intégré d'étiquettes eBay Labels et d'expédier les marchandises à des tarifs préférentiels vers des destinations nationales et internationales.

Le Canada demande au G7 un groupe de travail sur la cybersécurité

Face à ce qu'il appelle les « cyberactivités malveillantes » de la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, le Canada exhorte les pays du G7 à créer un groupe de travail pour partager les meilleures pratiques en matière de cybersécurité afin de protéger leurs infrastructures essentielles de TI et de télécommunications.