Rangle, pour les personnes affichant une optique de croissance

06/02/2018 - Glenn Weir

Commandité par Rangle

Dans son livre à succès Mindset: The New Psychology of Success, Carol Dweck, professeur à la Stanford University, a défini deux optiques opposées :

1. Optique fixe
Les personnes croient que leurs qualités essentielles, comme leur talent et leur intelligence, sont immuables. Ils croient que le succès suit le talent.

2. Optique de croissance
Les personnes croient que le succès vient avec la persévérance et la résilience.

Les personnes affichant cette optique sont ingénieuses et aiment apprendre. Dans le jargon d’aujourd’hui, elles sont des « pirates de vie » — axées sur les solutions plutôt que sur les problèmes. Les personnes ayant une optique fixe vivent dans un monde constitué de murs et de plafonds. Cela dit, les personnes affichant une optique de croissance vivent pour faire tomber ces murs et ces plafonds. Dans leur monde, les personnes tirent des leçons de leurs échecs et transforment leurs lacunes en points forts.

Relié : Explorer les carrières chez Rangle

Croissance des Ranglers

Rangle est l’un des développeurs d’applications mobiles chef de file au Canada. Mais il fait sa renommée avec plus que ses applications : les Ranglers bâtissent un nouveau genre de milieu de travail canadien — un endroit où l’inclusion et l’apprentissage dominent.

« Nous avons des personnes qui atteignent un certain niveau d’expertise dans un domaine puis qui se tournent vers d’autres secteurs, expliquait Angela Hountalas, VP People, Rangle. Dans notre équipe, nous avons des personnes spécialisées dans les arts de la scène qui sont aujourd’hui des directeurs techniques responsables d’équipes complexes. Dans notre organisation, nous avons des personnes qui n’ont jamais terminé leurs études secondaires et d’autres qui détiennent un doctorat. »

« La clé du succès, ce n’est pas ce que les gens savent, mais bien ce qu’ils sont disposés à faire pour grandir. Une personne rigide et qui souhaite rester dans un couloir unique n’est pas utile pour nous. La souplesse et l’agilité sont des qualités essentielles pour les personnes qui souhaitent entrer dans une organisation en pleine croissance comme la nôtre. »

George Eliot, pionnière de l’optique de croissance de l’époque victorienne

Sous le nom de George Eliot, Mary Anne Evans a écrit certains des plus grands romans de tous les temps, notamment Silas Marner et Middlemarch. Avec le succès est venue la célébrité qui a amené l’admiration de tout l’Empire britannique, y compris de la reine Victoria elle-même, qui a aimé tous les romans d’Evans. En tant que personne ayant une optique de croissance, Evans défiait les status quos.

Dès le début, elle était doublement désavantagée : elle était une femme (dans une société patriarcale) et elle s’était élevée contre les normes acceptées de l’époque dans les domaines de la religion et de la romance. Mais elle a surmonté ce que la société considérait comme ses lacunes. En prenant le pseudonyme masculin George Eliot, Evans a échappé à sa réputation imméritée et au stéréotype que les femmes n’étaient bonnes qu’à l’écriture de romances frivoles.

 

Les programmes de Rangle

Un grand nombre d’entreprises déclarent avoir une optique de croissance — elles veulent à tout le moins être perçues ainsi. Toutefois, il y a un fossé entre déclarer une chose comme véridique et le prouver. C’est exactement ce que fait Rangle en offrant des programmes de croissance comme le suivant :

Le PROGRAMME BRIDGE de Rangle est un programme de 11 semaines en développement de logiciels pour les femmes. Ce programme a été élaboré pour aider les femmes ayant une optique de croissance à renforcer leurs compétences et à acquérir de la confiance dans leurs capacités techniques.

« Ce programme a été motivé par la sous-représentation des femmes dans les secteurs techniques, a dit Hountalas. L’idée était de créer quelque chose qui contribuerait à augmenter le nombre de femmes dans la profession. Cela a engendré énormément d’intérêt. Nous avons reçu beaucoup de candidates et nous avons même embauché quatre personnes provenant directement du programme. »

Rangle offre également :

  • – du mentorat : un programme bénévole qui donne aux employés la possibilité d’élargir continuellement l’ensemble de leurs compétences générales et spécialisées. Les mentors fournissent aux employés un encadrement et une orientation pratiques. Le but est d’inspirer les employés à viser des normes progressivement plus élevées;
  • – des guildes : des groupes d’employés affichant la même mentalité se rencontrent une fois par semaine ou toutes les deux semaines pour innover autour d’un domaine d’intérêt commun. Les guildes de Rangle favorisent les discussions internes, l’apprentissage par les pairs et l’innovation continue sur la façon de faire de Rangle un milieu de travail amélioré et plus inclusif, ainsi qu’un exemple brillant de ce que l’entreprise d’aujourd’hui devrait être.

Le processus d’embauche de Rangle

Hountalas est claire sur la sorte de personnes que recherche Rangle. « Nous voulons des personnes qui veulent apprendre. Nous voulons des gens qui sont curieux et qui veulent tirer profit de cette curiosité. Posséder une optique d’apprentissage est essentiel — c’est ce qui fait avancer les personnes d’un rôle à un autre. Notre équipe de direction encourage ces virages et veut que les gens soient ouverts à essayer de nouvelles choses et à accepter de nouveaux défis. »

« Toutes les personnes qui veulent entrer dans notre organisation doivent se poser les bonnes questions. Qu’est-ce qui manque à mes connaissances? Qu’est-ce que je peux encore apprendre? Elles doivent être continuellement en mode amélioration et être en mesure d’apprendre de leurs erreurs. »

« Lors d’une entrevue, nous demandons à une personne de nous parler des revers qu’elle a vécus, et si elle ne peut pas — ou ne veut pas — en spécifier aucun, c’est un problème. Nous avons tous connu des revers. Nous voulons savoir quelle leçon vous avez tirée de vos erreurs et ce que vous avez fait différemment par la suite. L’excès de confiance ne fait pas partie de l’optique de croissance. La résilience oui. »

N’hésitez pas à consulter la page des carrières de Rangle pour en apprendre plus sur l’entreprise et visualiser les occasions d’emploi actuelles.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez peut-être aussi :

Offrir une expérience client homogène

Vos applications ne se parlent pas et vos clients le perçoivent

Reprendre le contrôle dans les moments critiques


Mots-clés: , , , , , , , , , , , , ,