Code source libre : une alliance appelle à la participation de toute l’industrie

Une alliance de fournisseurs de technologies de gestion des données volumineuses soutient se concentrer sur l’adoption d’une technologie à code source ouvert qui aurait été développée grâce à la participation de toute l’industrie, plutôt que sur des ventes.

Illustration du concept de code source libre et ouvert
(Image : Thinkstock)

Computer Dealer News rapporte que les fournisseurs IBM, GE, SAS, Hortonworks, Infosys, Pivotal, AltiScale, Capgemini, CenturyLink, EMC, Splunk, Verizon Enterprise Solutions, Teradata et VMware ont formé une alliance qui viserait, selon eux, à créer et à promouvoir une technologie de gestion des données volumineuses qui serait basée sur un code source ouvert.

Selon Computer Dealer News, la plateforme de gestion des données volumineuses à code source ouvert qui doit être développée et proposée par l’alliance Open Data Platform (ODP) pourrait donner une impulsion vers le code source libre à la technologie de gestion des données volumineuses.

De plus, mentionne Computer Dealer News, « l’association compte accomplir son objectif en créant des solutions qui peuvent être adoptées et utilisées par tout le monde, que ce soit un membre de l’association ou non, ce qui la distinguerait, selon elle, des autres alliances en données volumineuses ».

« Les partenariats existants en matière de données volumineuses semblent être plus concentrés sur les ventes et les services de consultation, alors que nous sommes concentrés sur l’adoption de la technologie », soutient un directeur de la technologie chez CenturyLink, qui est cité par Computer Dealer News.

Ce directeur de la technologie ajoute que « plutôt que seulement essayer de vendre une technologie de données volumineuses, nous travaillons sur des produits homogénéisés et notre concentration est tournée vers redonner à l’initiative code source libre ».

Lire l’article au complet sur le site de Computer Dealer News, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Le code source libre en progression

Les atouts d’un PGI à code ouvert

Logiciel libre : soyons clairs!

Articles connexes

Des centaines de milliers d’applications menacées par un bogue Python non corrigé

Plus de 350 000 référentiels de code source ouvert peuvent être compromis car ils incluent un module Python contenant une vulnérabilité non corrigée vieille de 15 ans.

Ce qui s’est passé avec CentOS n’arrivera pas avec Rocky Linux, selon Kurtzer

Gregory Kurtzer, qui a jadis fondé et dirigé le projet en code source libre CentOS Linux ainsi que la Fondation cAos, l'organisation où les premiers développements ont eu lieu, a déclaré aujourd'hui qu'une structure de gouvernance a été mise en place qui maintiendra Rocky Linux dans le domaine public pour toujours.

Google élargit son programme de primes aux bogues pour couvrir GitHub et d’autres projets en code source libre

Google ajoute à son programme de primes qui paie pour la découverte de vulnérabilités d'applications. Mardi, la société a lancé le programme Open Source Software Vulnerability Rewards (OSS VRP) pour récompenser les découvertes de bogues dans les projets à code source libre de Google.

Début des consultations sur l’utilisation de mmWave pour la 5G

Le gouvernement du Canada demande aux Canadiens leur opinion sur une politique et un cadre d'octroi de licences pour une classe de signaux sans fil à haute fréquence appelés ondes millimétriques (mmWave), un élément fondamental pour tirer le plein potentiel des services cellulaires 5G.

La firme d’ingénierie WSP cible le filon des services-conseils numériques

La firme de services d’ingénierie WSP se concentrera davantage sur la commercialisation de services-conseils numériques auprès de clients dans le cadre de sa nouvelle stratégie de croissance interne et par acquisitions.