Cisco : le passage à un modèle SaaS sera « un long processus »


Catherine Morin - 29/10/2020

La transition du portefeuille de Cisco vers un modèle logiciel-service (Software as a service, SaaS) sera un « long processus », selon le directeur général de l’entreprise.

Le directeur général de Cisco, Chuck Robbins, lors de la conférence virtuelle Cisco Partner Summit

Environ deux mois après avoir clairement indiqué que Cisco accélérait son entrée dans le domaine du SaaS, Chuck Robbins a fourni plus de détails sur ce projet lors de la conférence virtuelle Cisco Partner Summit le 28 octobre.

« Nous transférons actuellement l’ensemble de nos produits pour qu’ils soient gérés ou livrés dans le nuage », a déclaré Chuck Robbins lors d’une séance de questions-réponses avec les journalistes après son discours d’ouverture.

L’acquisition de la solution de surveillance Internet ThousandEyes en juin ainsi que l’intégration de nouvelles fonctionnalités d’AppDynamics ont grandement aidé Cisco à améliorer ses capacités de service dans le nuage. M. Robbins a toutefois admis que le passage à un modèle « Everything-as-a-Service » se complique avec les éléments informatiques physiques (hardware).

« Il est plus facile de migrer de notre portefeuille de sécurité que nos commutateurs Ethernet, par exemple. Le marché va déterminer ce qui est le plus logique », a-t-il indiqué.

M. Robbins a présenté des statistiques qui indiquent que la société est sur la bonne voie, mais que la transition s’effectue lentement. Cinquante et un pour cent des revenus de Cisco proviennent des logiciels et des services pour l’exercice financier 2020, dépassant de peu son objectif de 50 %. Lorsque M. Robbins est devenu directeur de l’entreprise en 2015, le service d’abonnement aux logiciels rapportait environ 3,4 milliards de dollars par an. À la fin de l’exercice financier 2020, ces revenus s’élevaient à 10,5 milliards de dollars. Cela ne représente toujours qu’environ 20 % du chiffre d’affaires global de Cisco.

« Nous avons beaucoup progressé, mais nous avons encore du chemin à parcourir », a-t-il déclaré.

Selon Oliver Tuszik, premier vice-président de l’organisation mondiale des partenaires Cisco, les changements apportés au programme de partenariat de Cisco devraient faciliter la transition. Pendant la conférence, M. Tuszik a reconnu que le programme de partenariat actuel comportait de nombreuses composantes disparates. Cisco a décidé de réduire ces éléments complexes à quatre domaines clés : Intégrateur, fournisseur, concepteur et conseiller. Les partenaires peuvent choisir de se concentrer sur un seul rôle ou sur les quatre, selon ce qui est le plus logique pour leur entreprise.

Chaque rôle comporte les niveaux « Select », « Premier » et « Gold », qui proposent tous leurs propres avantages.

M. Tuszik estime que cette restructuration permettra aux partenaires de profiter pleinement des avantages du programme sans avoir à déterminer dans quelle catégorie précise ils se situent.

« La pandémie de COVID-19 a considérablement accéléré la nécessité pour nos partenaires de se transformer en passant à une offre SaaS et en développant des applications et des fonctionnalités d’automation à partir des plateformes Cisco afin de créer une expérience client optimale », a conclu Marc Suplus, vice-président de la stratégie, de la planification et des programmes chez Cisco.




Tags: , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique