Cholla, une solution québécoise pour les partys de bureau virtuels

Deux anciens employés d’Element AI lancent Cholla, une entreprise montréalaise qui propose une solution de partys de bureau virtuels personnalisés et participatifs.

Image : Getty

Cholla offre aux entreprises des visioconférences « moins passives et plus festives ». Les clients peuvent naviguer sur leur place de marché et réserver directement des activités participatives : ateliers, dégustations, jeux ou encore exercices.

« Les interfaces actuelles proposent des expériences virtuelles passives, c’est-à-dire que les participants regardent ce qui se déroule, explique Patrick Steeves, anciennement chercheur scientifique en recherche appliquée à Element AI et cofondateur de Cholla. Notre programmation place les participants au cœur de l’action grâce à des activités mémorables, procurant le sentiment d’être réellement davantage en contact avec les collègues. »

La plateforme est conçue pour des activités de 5 à 20 personnes et permet aussi d’imbriquer plusieurs activités. On retrouve des ateliers de peinture de céramique, de fabrication de kombucha ou de chandelles, de cuisine et de dégustation, des jeux-questionnaires personnalisés et animés et des séances de yoga en direct. Pour ses activités, Cholla a privilégié des collaborations avec des commerces d’ici pour soutenir l’économie locale.

Les entrepreneurs voulaient notamment remédier au processus fastidieux de réservation d’événements sociaux. D’habitude, les responsables en entreprise doivent en effet trouver des fournisseurs, échanger de nombreux courriels, recueillir et transmettre les informations à propos des participants, etc.

Cholla simplifie donc le processus logistique : les employeurs choisissent une ou plusieurs activités, les intègrent à leur calendrier et profitent d’un guichet unique de la commande à la facturation, en passant par la livraison en amont de certains produits. « Grâce à notre plateforme, tout se règle en quelques clics, conclut Patrick Steeves. Les utilisateurs n’ont qu’à choisir une date et le nombre de personnes, Cholla se charge du reste. »

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Partenariat entre SITA et trois importants aéroports canadiens

Un nouveau partenariat annoncé aujourd'hui entre trois des principaux aéroports du Canada vise à offrir aux voyageurs une expérience plus rapide et plus efficace par l'adoption d'une plateforme technologique commune.

Montréal et Calgary devancent Toronto comme lieu de prédilection pour débuter une carrière en TI

On s’est passé le mot à propos de Calgary et de son secteur technologique en expansion, non seulement au pays, mais à l'échelle mondiale, révèlent les résultats d'une nouvelle étude publiée cette semaine par CodeClan d’Édimbourg en Écosse.

Un Montréalais soupçonné d’être derrière le logiciel malveillant Golden Chickens

Selon une enquête menée par une société canadienne de services de sécurité gérés, l'un des cybercriminels à l'origine de la suite de logiciels malveillants Golden Chickens, qui serait préféré par trois grands gangs de cybercriminels russes, vit à Montréal.

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.