Chiffrement : BlackBerry assume avoir aidé la GRC

Le site Motherboard a révélé la semaine dernière que BlackBerry a communiqué une clé de chiffrement universelle de l’application BBM à la GRC. Cette dernière aurait ainsi pu décrypter plus d’un million de messages échangés, dans le cadre d’une enquête menée sur la mafia entre 2010 et 2012.Logo de BlackBerry

Selon l’expert Christopher Parsons, cité par Motherboard, la GRC aurait encore la possibilité de lire tous les messages BlackBerry cryptés des appareils possédés par des particuliers, mais pas ceux des entreprises.

Contrairement à Apple, qui a refusé catégoriquement d’aider le FBI à déverrouiller un téléphone pour les besoins d’une enquête sur la tuerie de San Bernardino, BlackBerry assume totalement son choix de collaborer avec les autorités.

Dans un billet de blogue publié lundi, John Chen, le PDG de l’entreprise, a indiqué que le principe guidant BlackBerry était de « faire ce qui est juste pour les citoyens, dans les limites légales et éthiques. »

« Depuis longtemps, il est clair pour nous que les compagnies technologiques, en tant que bonnes citoyennes, doivent se conformer aux demandes juridiques raisonnables», a-t-il écrit.

Au passage, il a critiqué les entreprises « qui placent leur réputation au-dessus du bien commun ».

Rappelant le refus de BlackBerry de donner au Pakistan l’accès à ses serveurs, John Chen a ajouté que son entreprise a su trouvé un équilibre entre la nécessité d’agir pour appréhender des criminels et le fait de prévenir les abus de certains gouvernements en matière de respect de la vie privée des citoyens.

Lire aussi :

Apple refuse de débloquer un iPhone dans le cadre d’une enquête du FBI

BlackBerry exclue du Pakistan

Hausse des revenus nord-américains pour BlackBerry

Articles connexes

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Mise à jour d’OpenSSL pour corriger une vulnérabilité critique

Le projet OpenSSL publiera le 1er novembre un correctif pour une vulnérabilité critique de sa bibliothèque de sécurité open source, un événement rare auquel les développeurs d'applications et les administrateurs système devraient prêter attention.

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.