Changements majeurs aux directions de Québecor et Vidéotron

Pierre Karl Péladeau, Robert Dépatie et Manon Brouillette occupent de nouvelles fonctions chez Québecor et Vidéotron. Des changements sont apportés au conseil d’administration de Québecor.Logos de Québecor et Vidéotron

Le conglomérat québécois de l’industrie des communications Québecor annonce que Pierre Karl Péladeau occupe dorénavant les fonctions de président du conseil d’administration des entités Québecor Média et Groupe TVA. Également, il occupe dorénavant le poste de vice-président du conseil de Québecor. M.  Péladeau, qui était le président et chef de la direction de Québecor depuis 1999, continuera de prendre en charge les responsabilités qui sont liées aux dossiers stratégiques du conglomérat.

Robert Dépatie, qui dirigeait Vidéotron depuis 2003 à titre de président et chef de la direction de l’entité, devient président et chef de la direction de Québecor. M. Dépatie délaisse la présidence de Vidéotron, mais il conserve le poste de chef de la direction.

À la suite de la promotion de M. Dépatie, Manon Brouillette, qui était présidente du secteur consommateur chez Vidéotron, devient la présidente et chef de l’exploitation de cette entité.

Ces changements à la direction de Québecor et de Vidéotron sont attribuables en partie à la retraite prochaine de Serge Gouin, qui occupait le poste de président du conseil d’administration de Québecor Média et de Groupe TVA depuis l’établissement de Québecor en 1999.

Nominations au CA de Québecor

D’autre part, Québecor annonce que Normand Provost, qui est le premier vice-président, Placements privés à la Caisse de dépôt et placement du Québec, et l’administrateur de société Michel Lavigne ont joint le conseil d’administration de Québecor. M. Lavigne siégeait auparavant sur le conseil d’administration de l’entité Québecor Média.

Ces changements au conseil d’administration de Québecor sont une conséquence de la transaction de rachat par le conglomérat d’une partie de la participation de la Caisse de dépôt et placement du Québec dans Vidéotron qui a été réalisée octobre 2012.

En 2000, la Caisse de dépôt a fourni 3,2 milliards de dollars à Québecor afin que cette dernière puisse ravir Vidéotron au conglomérat canadien des communications Rogers.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Rogers, Shaw et Québecor signent une entente définitive concernant la vente de Freedom Mobile 

À la suite d’une entente annoncée 17 juin dernier, Rogers Communications, Shaw Communications et Québecor annoncent aujourd'hui avoir conclu une entente définitive concernant la vente de Freedom Mobile à Vidéotron, une filiale de Québecor, sous réserve des approbations réglementaires et de la finalisation de la fusion de Shaw et Rogers, annoncée le 15 mars 2021.

Québecor annonce ses résultats du second trimestre de 2022

C’était hier que Québecor inc. communiquait ses résultats financiers consolidés pour le deuxième trimestre 2022 qui incluent ceux de sa filiale en propriété exclusive Québecor Média inc.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

Vive réaction de PKP aux propos de Bester et Klass dans le Globe and Mail

Suite à un article d’opinion de Keldon Bester et Ben Klass publié par le Globe and Mail le 12 juillet dernier, Pierre Karl Péladeau (PKP), président et chef de la direction de Québecor a tenu, dans une lettre ouverte, à rectifier certains propos qu’il considère erronés.

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.