Chambardements à l’horizon pour les manufacturiers de systèmes


Jean-François Ferland - 29/11/2005

Selon Gartner, l’industrie de l’ordinateur personnel est en voie de connaître une phase de bouleversement. La croissance annuelle des livraisons d’ordinateurs devrait osciller entre six et neuf pour cent de 2006 à 2009, mais la croissance quasi nulle des revenus devrait résulter en la lutte de plusieurs manufacturiers pour leur survie.

La firme d’analyse souligne que l’industrie du PC voit plusieurs commotions importantes se poindre à l’horizon, soit la présence de produits grandement standardisés, l’obtention de faibles marges de profit et la surabondance de produits, qui continueront d’entraîner le marché vers « une course vers le bas » au niveau des prix de vente.

D’autre part, Gartner identifie l’émergence de « technologies de rupture » comme le support matériel pour la virtualisation du PC, soit l’exploitation simultanée de plusieurs systèmes d’exploitation indépendants des composantes matérielles, comme un élément qui altérera la relation traditionnelle entre le matériel et le logiciel. Cette nouvelle approche placera alors les manufacturiers d’ordinateurs au milieu d’une lutte de développement des plates-formes que se livreront les fournisseurs de composantes.

L’incapacité des manufacturiers à différencier leur offre à d’autres niveaux que celui du prix de vente, ainsi que les améliorations des performances du matériel qui surpassent la croissance des prérequis des applications informatiques de masse, ce qui a résulté en la vente d’un nombre croissant d’ordinateurs à configuration de base et à un prix plus abordable, ont également eu raison des profits des manufacturiers.

La firme Gartner ajoute que les profits auparavant considérés comme acquis dans le créneau de l’informatique portative font également face à une pression à la baisse, une pression qui a été initiée par un approvisionnement abondant en composantes qui a entraîné une expansion du marché en fonction du prix des systèmes.

Des impacts pour le duo Wintel ?

Les géants Intel et Microsoft qui ont maintenu leurs revenus par ordinateur au cours des dernières années pourraient, selon Gartner, également subir les contrecoups des réductions des profits des manufacturiers de systèmes informatiques, alors que ces derniers exerceront une pression grandissante envers les géants des segments des processeurs et des systèmes d’exploitation pour l’obtention d’innovations qui permettront à nouveau la croissance des parts de marché et des revenus.

Quant à la virtualisation de l’ordinateur, qui permet à des composantes matérielles différentes d’être perçues comme étant identiques par le logiciel, Gartner perçoit que cette technologie de rupture constitue une clé pour libérer le caractère innovateur au sein de plusieurs segments de marché. Une avenue qu’il faudra surveiller.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+