Chaînes d’approvisionnement mondiales plus automatisées en 2022, selon Crisis24


Dominique Lemoine - 08/12/2021

La persistance en 2022 de l’imprévisibilité des chaînes d’approvisionnement mondiales entraînera une utilisation accrue de technologies d’automatisation, de même que des investissements dans les ports et dans les infrastructures de transport terrestre, selon Crisis24.Maersk

Crisis24 est une entreprise de GardaWorld qui publie tous les ans un rapport sur les risques mondiaux pour les entreprises actives à l’étranger et dont les centres d’opérations mondiales produisent des données, des informations, des renseignements et des analyses.

Outre l’imprévisibilité des approvisionnements, ses prévisions de risques pour 2022 incluent les effets continus de la pandémie, les inquiétudes liées aux vaccins, de l’agitation, de l’instabilité et des troubles politiques, de l’instabilité économique, ainsi que des enlèvements contre des rançons.

Crisis24 a annoncé en novembre son acquisition du Groupe EXOP, une entreprise allemande de gestion intégrée de risques, dans le but de perfectionner ses services et sa plateforme de gestion de risques et de renseignements en tirant avantage des développements de l’intelligence artificielle.

Selon Crisis24, le Groupe EXOP fournit des services de gestion de risques de mobilité basés sur l’intelligence artificielle, l’intelligence humaine, l’apprentissage automatique et la technologie.

Lire aussi :

Aperçu des investissements technologiques 2022 des PME

Davantage de transformations numériques en 2022 selon SAP

Le Conseil canadien des semi-conducteurs veut produire à l’intérieur des frontières




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,