Centreon installe son siège nord-américain à Toronto

L’entreprise française Centreon s’étend en Amérique du Nord en ouvrant un siège social à Toronto et en visant des partenariats au Québec.Centreon

Créée en 2005, Centreon commercialise des logiciels de surveillance des infrastructures hybrides et convergentes de technologies de l’information (TI).

Si l’entreprise a choisi Toronto pour implanter son siège social nord-américain, Centreon a indiqué, par courriel à Direction informatique, que ses équipes sont présentes à Montréal et qu’elle compte tisser des partenariats avec des consultants TI et joueurs locaux au Québec pour assurer notamment la mise en œuvre et la maintenance de ses logiciels.

Basée à Paris, Centreon a développé Centreon EMS, un logiciel qui permet, selon l’entreprise, de gérer des opérations TI et l’analyse de performance, ainsi que d’avoir une vue unifiée et centralisée des infrastructures TI. Centreon affirme que 200 000 professionnels des TI utilisent sa plateforme logicielle.

« Les organisations gèrent des infrastructures TI depuis plusieurs décennies en Amérique du Nord, ce qui fait qu’elles composent aujourd’hui avec une multitude d’outils de diverses générations pour s’acquitter de la surveillance. Le hic, c’est que ces outils n’ont pas du tout été conçus pour surveiller des environnements informatiques convergents, tant physiques que virtuels », a expliqué, par communiqué, Romain Le Merlus, cofondateur de Centreon et désormais chef de la direction de Centreon pour l’Amérique du Nord.

Lire aussi :

Logiciels : Ekhosoft acquise par Power Factors

Ingénierie de test : Averna met la main sur Nexjen Systems

3000 kilomètres de réseau à surveiller en Asie par EXFO

Articles connexes

Améliorations à la plateforme Torque de Quali

Quali, un fournisseur de solutions d'automatisation des infrastructures d'environnement à la demande améliore les fonctionnalités de plan de contrôle de sa plateforme Torque.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.

Les escroqueries par hameçonnage réussies ont augmenté en 2021

Le nombre d’escroqueries par hameçonnage sous toutes leurs formes, par exemple par courriel, texte et voix, a fait un bond significatif en 2021, selon le rapport annuel State of the Phish produit par Proofpoint.

Les vulnérabilités du secteur manufacturier ont été les plus ciblées en 2021

Le secteur manufacturier est le secteur dont les vulnérabilités informatiques ont été les plus exploitées en 2021, selon un rapport produit par IBM.