Centre de défense des infrastructures essentielles Siemens à Fredericton


Dominique Lemoine - 31/03/2022

L’entreprise Siemens s’est engagée à accroître ses capacités de cybersécurité à Fredericton au Nouveau-Brunswick, par l’entremise d’investissements dans un Centre de défense des infrastructures essentielles.

Selon l’entreprise allemande Siemens, ce centre « est la première installation de Siemens pour la protection des infrastructures essentielles ». L’entreprise rappelle qu’elle avait lancé en 2018 un centre de recherche et de développement sur la cybersécurité à Fredericton.

En plus, le Centre de défense « offrira des services de consultation, de gestion et de recherche dans le but de favoriser l’avènement d’un monde numérique décarboné », soutient l’entreprise Siemens.

Cette dernière prévoit que l’équipe de cybersécurité de Fredericton aura des clients et des projets locaux, nationaux et internationaux en matière de cybersécurité et de sécurité physique des infrastructures essentielles face aux risques informatiques.

Siemens a lancé son programme de cybersécurité en 1986. L’entreprise exploite désormais cinq centres de cybersécurité dans le monde et emploie 1300 personnes responsables de sécuriser les infrastructures de Siemens et de ses clients.

Le Centre de défense est situé au centre de cybersécurité, dans le Parc du savoir à Fredericton, comme le bureau de Siemens à Fredericton. Un pôle de la cybersécurité a été créé par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Lire aussi :

Fonds d’intelligence artificielle pour le Nouveau-Brunswick

SAP, Siemens et Schneider Electric déploient des mises à jour critiques de sécurité

Nouveau-Brunswick : Siemens devient membre de l’Institut sur la cybersécurité

Ententes du fédéral avec Nokia en 5G et Siemens en réseaux électriques




Tags: , , , , , , ,