Centre de défense des infrastructures essentielles Siemens à Fredericton

L’entreprise Siemens s’est engagée à accroître ses capacités de cybersécurité à Fredericton au Nouveau-Brunswick, par l’entremise d’investissements dans un Centre de défense des infrastructures essentielles.

Selon l’entreprise allemande Siemens, ce centre « est la première installation de Siemens pour la protection des infrastructures essentielles ». L’entreprise rappelle qu’elle avait lancé en 2018 un centre de recherche et de développement sur la cybersécurité à Fredericton.

En plus, le Centre de défense « offrira des services de consultation, de gestion et de recherche dans le but de favoriser l’avènement d’un monde numérique décarboné », soutient l’entreprise Siemens.

Cette dernière prévoit que l’équipe de cybersécurité de Fredericton aura des clients et des projets locaux, nationaux et internationaux en matière de cybersécurité et de sécurité physique des infrastructures essentielles face aux risques informatiques.

Siemens a lancé son programme de cybersécurité en 1986. L’entreprise exploite désormais cinq centres de cybersécurité dans le monde et emploie 1300 personnes responsables de sécuriser les infrastructures de Siemens et de ses clients.

Le Centre de défense est situé au centre de cybersécurité, dans le Parc du savoir à Fredericton, comme le bureau de Siemens à Fredericton. Un pôle de la cybersécurité a été créé par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Lire aussi :

Fonds d’intelligence artificielle pour le Nouveau-Brunswick

SAP, Siemens et Schneider Electric déploient des mises à jour critiques de sécurité

Nouveau-Brunswick : Siemens devient membre de l’Institut sur la cybersécurité

Ententes du fédéral avec Nokia en 5G et Siemens en réseaux électriques

Articles connexes

Détecter les intrusions avant une attaque

Par Avi Posesorsky, directeur des ventes chez Fortinet Avec leurs...

Google Cloud annonce de nouvelles solutions de sécurité

Google Cloud élargit son offre de cybersécurité et place sa récente acquisition de la société de cybersécurité Mandiant au premier plan de ses annonces de sécurité lors de la conférence Google Cloud Next 2022.

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.

Des responsables des TI admettent manquer de visibilité sur leur surface d’attaque

Malgré des investissements dans la cybersécurité, de nombreuses organisations canadiennes – et leurs homologues mondiales – admettent qu'elles ont toujours des problèmes de visibilité de leurs systèmes informatiques, ce qui complique leur capacité à sécuriser des données vitales.