Carte de dépenses en devises étrangères au taux de change exact lancée au Canada

Une nouvelle carte lancée au Canada permet aux clients de payer en devises étrangères sans majoration du taux de change.

Source: Urupong | Getty Images

L’entreprise de technologie financière Wise, basée au Royaume-Uni, anciennement TransferWise, a lancé la carte Wise au Canada, qui permettra aux clients de payer en dollars américains et autres devises sans majorations de taux de change appliquées par les banques et autres fournisseurs sur les dépenses en devises étrangères.

La carte de dépenses, connectée à un compte Wise déjà disponible au Canada, permet aux clients de détenir, d’envoyer et de dépenser comme un résident à des tarifs jusqu’à 4 fois moins élevés que ceux des banques traditionnelles et des fournisseurs alternatifs. Il est possible d’avoir des coordonnées bancaires dans 10 différentes devises et de détenir plus de 50 devises, a affirmé Wise dans un communiqué de presse du 30 novembre.

Les utilisateurs peuvent payer directement à partir de leur compte Wise et dépenser à l’étranger sans frais de transaction à l’étranger en utilisant le taux de change réel, c’est-à-dire le même taux que celui qui peut être trouvé sur Google.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Croesus reliée à Salesforce en passant par Pstox

La montréalaise Nuvei fait son entrée en bourse

Technologies financières : Visa achète la jeune pousse Plaid

Articles connexes

La satisfaction à l’égard des banques et de leurs applications de cartes de crédit en baisse

Une série d'études menées par JD Power auprès d'utilisateurs d'applications mobiles et en ligne de banques et de cartes de crédit au Canada a révélé qu'une combinaison d'un stress financier accru de la part des consommateurs et d'un manque de personnalisation des canaux numériques a entraîné une diminution année après année du nombre de clients et de leur satisfaction dans la plupart des canaux numériques évalués.

Une PME sur deux prête à partager des données avec des institutions financières

Un entreprise sur deux se dit prête à partager des données commerciales avec des fournisseurs de services bancaires, en échange de services technologiques personnalisés qui répondent à des besoins, selon EY.

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».

Comment les TI peuvent aider à lutter contre la traite des personnes

Les responsables informatiques dans les institutions financières doivent faire équipe avec leurs responsables de la conformité réglementaire pour aider à mettre fin à la traite des personnes, affirme un Canadien qui vient d'être récompensé pour son travail visant à mettre fin à cette forme d'exploitation.

Une personne sur quatre dans le métavers au moins une heure par jour d’ici 2026

Gartner prédit que 25 % des gens passeront une heure par jour dans le métavers d’ici 2026 pour travailler, magasiner, étudier, socialiser ou se divertir.