Cannabis en ligne : faits saillants de la première journée de la SQDC


Dominique Lemoine - 18/10/2018

La Société québécoise du cannabis rapporte 30 000 commandes en ligne de cannabis pour sa première journée d’activité hier.Cannabis, vente en ligne, plateforme, commerce électronique

La Société québécoise du cannabis, qui ouvrait aussi officiellement hier ses douze premières succursales, affirme en comparaison avoir enregistré 12 500 transactions en magasin.

« Ce volume de commandes dépasse largement les prévisions de la SQDC, mais démontre également la robustesse des systèmes [transactionnels] de la Société », soutient la Société québécoise du cannabis (SQDC).

La SQDC mentionne aussi que son site internet transactionnel mis en ligne à 7h30 du matin le 17 octobre a reçu 450 000 visites en quinze heures et qu’il a généré sept millions de pages lues.

Difficultés de livraison et d’approvisionnement

Le site « a su soutenir le volume de visites et de transactions », déclare la SQDC, qui ajoute cependant anticiper des délais de livraison en raison du « nombre important de commandes au démarrage » et de « risques de grèves » à Postes Canada. Des difficultés d’approvisionnement sont aussi rapportées.

« Certains produits sont affichés comme étant non disponibles sur le site web. Compte tenu de la rareté des produits à l’échelle canadienne, la SQDC s’attend à d’importants défis d’approvisionnement à court terme pour les succursales. Pour l’achat en ligne, on peut s’attendre à un manque de produits plus important », reconnaît-elle.

Lire aussi :

Cannabis : mandat de système de vente en ligne pour Mediagrif

Ontario : mandat de système de vente en ligne de cannabis pour Shopify




Tags: , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+