Camions connectés : Transtex acquiert RM2J

Transtex achète RM2J, qui fournit des technologies de gestion de la sécurité des flottes de camions et de consommation énergétique des véhicules.

véhicule connecté, réseau routier, transport
Image : Getty

Transtex est une entreprise de Montréal qui développe et fabrique des solutions aérodynamiques pour les camions de transport. Grâce à cette transaction, réalisée en juillet dernier, Transtex prévoit offrir à ses clients des technologies pour réduire la vitesse de conduite des camions et optimiser leurs économies de carburants.

Le système E-SmartDriver de RM2J utilise la technologie GPS pour plafonner la vitesse d’un camion dans les zones où elle est limitée.

« Les progrès technologiques ont fait une différence dans notre secteur d’activité au cours des dernières années, a déclaré, par communiqué, Mathieu Boivin, chef de la direction de Transtex. Nous explorons depuis peu les possibilités dans le secteur technologique­, notamment l’internet des objets, qui stimuleront la croissance des marchés et nous permettront de continuer d’évoluer au sein de notre secteur d’activité ».

Le système E-SmartDriver ainsi que ses produits connexes vont donc être intégrés à la gamme des produits de Transtex.

Lire aussi :

CES 2017 : mission séduction auprès de l’industrie automobile

Formation d’une grappe en véhicules connectés

Voitures sans conducteur : Uber accélère

Articles connexes

L’Internet des objets générera 1100 pétaoctets de données globalement d’ici 2027

Une nouvelle étude de Juniper Research a révélé que la quantité mondiale de données générées par les connexions de l’Internet des objets (IdO) en itinérance passera de 86 pétaoctets en 2022 à 1100 pétaoctets d'ici 2027. Cela représente suffisamment de données pour diffuser 165 millions d'heures de vidéo 4K à partir de plateformes telles que Netflix.

Vidéotron Affaires s’associe à EMnify pour le déploiement des objets connectés

Vidéotron Affaires annonce aujourd'hui un partenariat avec EMnify, fournisseur d’une plateforme de services de connectivité, dans le but de « rendre les organisations québécoises plus autonomes dans le déploiement des objets connectés », annonce Vidéotron dans un communiqué.

Réduire le changement climatique grâce à des technologies numériques comporte des risques

Des gains d’atténuation du changement climatique permis par des technologies numériques peuvent être réduits ou contrebalancés par la croissance de la demande de biens et services en raison de l’utilisation d’appareils numériques, entre autres.

Brèves-café — LG rejoint IBM Quantum Network; et plus

Les brèves-café sont des résumés des dernières nouvelles, des entrevues et des balados d’IT World Canada (ITWC).

Financement en surveillance à distance de zones éloignées pour Vosker

L’entreprise fondée en 2018 à Victoriaville conçoit des appareils à énergie solaire connectés à des réseaux cellulaires qui permettent de surveiller des zones où l’accès au Wi-Fi et à l’électricité sont difficiles ou inexistants.