Calcul, stockage et traitement optimisés chez Sun


Jean-François Ferland - 31/07/2008

Le fabricant lance du matériel et des logiciels spécialisés en calcul de haute performance, divers produits de stockage, des serveurs SPARC à processeurs de 7e génération et une base de données évoluée pour les télécoms.

Calcul performant

Sun Microsystèmes du Canada a ajouté quelques éléments à la gamme de produits Sun Constellation System qui est consacrée au calcul de haute performance. Les solutions fondées sur ces nouveautés permettraient d’atteindre des performances de sept téraflops pour une simple armoire et deux pétaflops en configuration de grappe.

Les produits annoncés sont le module de serveur lame Blade X6450 (à partir de 8 655 $ US), qui peut exploiter deux ou quatre processeurs à quatre coeurs Xeon d’Intel et jusqu’à 192 Go de mémoire vive à l’aide de 24 fentes DIMM, et le commutateur Datacenter 3×24 (à partir de 13 995 $ US), qui arbore 72 ports d’entrée-sortie Infiniband DDR 4X.

Au niveau des logiciels à code source libre, des solutions mettent l’emphase sur l’agrégation et l’optimisation de systèmes de fichiers, tandis qu’une série de logiciels et d’outils sont dédiés au développement de solutions, notamment sous Linux, par la virtualisation et par la mise en grappe.

Matrices, serveur et unité de stockage

Au niveau des produits de stockage, Sun a mis en marché la gamme de matrices de disques d’entrée de gamme J4000 (à partir de 3 000 $ US) qui émanent de la division StorageTek, une entreprise acquise par Sun en 2005. Les premiers produits sont le système J4200, qui peut contenir 12 disques durs par tiroir et 46 disques durs SAS ou SATA, le système J4400, à six ports à liaison montante SAS, qui peut contenir quatre disques durs par tiroir et 192 disques durs SAS ou SATA, et le système J4500, à quatre ports à liaison montante SAS, qui peut contenir 48 disques durs par tiroir et 480 disques durs SATA. Un adaptateur de bus hôte RAID permet de connecter ces systèmes à des serveurs.

Le serveur de stockage Sure Fire X4540 (à partir de 22 000 $US) exploite, pour sa part, deux processeurs Opteron d’AMD à quatre coeurs, un maximum de 64 Go de mémoire vive et jusqu’à 48 disques durs SATA II permutables à chaud. La configuration en mode RAID est soutenue par logiciel sous le système de fichier Solaris ZFS. La capacité de transfert de données du serveur serait de 2 Go/s, des disques au réseau, et de 3 Go/s, des disques à la mémoire vive. Ce serveur peut exploiter les environnements Solaris, Linux et Windows.

Le fabricant a également mis en marché l’unité de stockage sur ruban StorageTek T10000B (à partir de 37 000 $ US), qui constituerait la première unité de stockage du genre à pouvoir contenir un téraoctet de données. L’unité, qui peut transférer des données à un débit maximal de 120 Mo/s, a recours à la technologie d’interconnexion Fibre Channel qui peut utiliser le protocole éponyme ou le protocole FICON d’IBM. Elle intègre aussi une technologie de chiffrement des données qui respecte la certification FIPS 140-2 et qui fonctionne de pair avec le système de gestion centralisée du chiffrement KMS.

Serveurs pour la grande entreprise

Sun et son partenaire commercial Fujistu ont annoncé la commercialisation de serveurs améliorés SPARC Enterprise, qui sont fondés sur le processeur SPARC64 VII à quatre coeurs et le système d’exploitation Solaris. Les modèles M4000, M5000, M8000 et M9000, offerts par Sun et par Fujitsu sont dotés d’un processeur plus performant et moins énergivore que le modèle précédent, les nouveaux serveurs peuvent bénéficier d’une extensibilité au sein d’un système à processeurs multiples qui peut combiner jusqu’à 256 coeurs. Par ailleurs, les utilisateurs de serveurs à processeurs VI pourront intégrer des processeurs VII dans un même système.

MySQL 6.3 pour les télécoms

Sun a également publié la version 6.3 de la base de données en grappe MySQL Cluster Carrier Grade à code source libre, qui est destinée aux fournisseurs de services et d’équipements de télécommunications. Ce logiciel, qui s’exploite sous divers SE comme Solaris, SUSE Linux et Mac OS X, sert à l’exploitation d’applications dont les bases de données imposantes sont réparties sur le territoire.

Cette version soutient les données stockées sur disque, pour gérer à la fois des données transactionnelles et persistantes, et permet la duplication asynchrone entre des bases de données géographiquement distribuées. Elle alloue aussi la gestion en ligne des changements aux schémas des grappes.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Logiciels du monde – Sélection 15 Les PC ultramobiles et l’entreprise Divertissement et légèreté accrus chez Toshiba Des produits et des services d’ici et d’ailleurs




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+