Bureau de proximité en Allemagne pour Opal-RT

Opal-RT Technologies, une entreprise dont le siège social est situé à Montréal, ouvre un bureau de proximité à Nuremberg en Allemagne.Logo de Opal-RT

L’entreprise Opal-RT Technologies, qui conçoit et commercialise des simulateurs numériques d’essais pour les systèmes électriques, électromécaniques et électroniques, affirme que cette filiale est sa quatrième filiale après celles en France, en Inde et aux États-Unis.

Opal-RT mentionne prévoir se servir de cette filiale pour proposer des services locaux et ses produits à la clientèle là-bas, en collaboration avec son équipe Opal-RT Europe déjà en place. Elle précise s’être positionnée dans la « simulation de système électromagnétique en mettant des systèmes ouverts à la disposition des utilisateurs, leur permettant ainsi de faire de la recherche, de concevoir et de mettre à l’essai leurs produits ou concepts ».

Opal-RT viserait en particulier de grandes entreprises allemandes dans les industries aérospatiales, automobiles, de l’énergie, de l’électronique et des réseaux électriques. Des partenariats de collaboration en recherche et développement avec des universités et laboratoires publics seraient envisagés.

Opal-RT Allemagne doit aussi proposer ses services dans les marchés de l’Autriche et des régions germanophones de Suisse.

Lire aussi :

CIARA dévoile une plateforme de conception aérospatiale

Des simulateurs de vol de CAE à Dubaï et en Ouzbékistan

Montréal accueillera le savoir en simulation informatique

Articles connexes

Système de simulation de capteurs automobiles lidar signé LeddarTech et dSPACE

LeddarTech dévoile un logiciel de simulation lidar conçu pour les développeurs de capteurs et de systèmes de perception.

Simulateur d’utilisation d’un écran tactile en zone de turbulences créé à Polytechnique Montréal

La création d'un simulateur de vibrations qui reproduit l'utilisation d'un écran tactile dans le poste de pilotage d'un avion qui se trouve en zone de turbulences a valu un prix Mitacs à Adam Schachner, chercheur en mathématiques et en génie industriel à Polytechnique Montréal.

Aérospatiale : financement public d’implantations numériques retardées

L'initiative MACH FAB 4.0 d'Aéro Montréal obtient un financement public supplémentaire de 1,23 million de dollars du ministère de l'Économie du Québec qui lui permettra d'être prolongée jusqu'au 31 mars 2022.

Québec soutient l’intégration de l’IA dans l’industrie aérospatiale

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 2,9 millions de dollars sur cinq ans au Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ) pour soutenir l’adoption de l’intelligence artificielle (IA) dans le secteur aérospatial.

Lightspeed annonce l’acquisition de Gastrofix

L’entreprise montréalaise Lightspeed vient de mettre la main sur Gastrofix, une firme allemande spécialisée dans les logiciels infonuagiques pour l'hôtellerie.