Budget du Québec : stimuler l’acquisition de technologies

Le budget 2018-2019 du Québec réserve environ 270 millions de dollars pour accélérer les « investissements » des entreprises en technologies.Illustration de financement

Le gouvernement du Québec affirme que cette mesure budgétaire implique notamment la « bonification et la prolongation de la déduction [fiscale] additionnelle pour appuyer l’acquisition des technologies de pointe ». Elle impliquerait aussi un « élargissement du congé fiscal pour grands projets d’investissement au développement de plateformes numériques ».

De plus, un milliard de dollars auraient été prévus pour accélérer le « virage numérique de l’économie ». Cette mesure impliquerait un crédit d’impôt pour appuyer la « transformation numérique » des entreprises de la presse écrite, un élargissement du crédit d’impôt pour la production cinématographique aux plateformes numériques, ainsi qu’un appui au « virage numérique » de l’industrie touristique et du secteur de la construction.

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec mentionne qu’elle « travaillera de concert avec le gouvernement pour déployer une stratégie de communication visant à informer et sensibiliser les entrepreneurs aux gains potentiels associés aux technologies numériques ». Le budget prévoit aussi l’acquisition et le déploiement d’outils et d’équipements numériques pour les écoles.

Plusieurs revendications de « leadership » en intelligence artificielle

Par ailleurs, 120 millions de dollars auraient été réservés pour la réalisation de projets dits « mobilisateurs stratégiques en faveur de l’économie du Québec », par exemple le développement de projets de chaînes d’approvisionnement « optimisées » par l’intelligence artificielle portés par la supergrappe Scale.AI et la création à Montréal d’une organisation mondiale de l’intelligence artificielle.

Selon l’organisme Montréal International, l’appui financier réservé par Québec à la mise en place de cette organisation « avec les acteurs clés du milieu » serait de 5 millions de dollars. Ce projet viserait à « renforcer le statut de Montréal comme pôle mondial de l’intelligence artificielle ».

Selon l’organisme Next Canada, le gouvernement de l’Ontario aurait lui aussi notamment prévu dans son plus récent budget un montant de 15 millions de dollars destinés au programme NextAI de Next Canada, pour « regrouper des entrepreneurs en intelligence artificielle très prometteurs ».

« Les secteurs public et privé de l’Ontario travaillent en étroite collaboration pour que la province s’impose comme le nouveau leader de l’intelligence artificielle », dit Next Canada.

Lire aussi :

Toronto : pôle d’innovation prometteur, selon un sondage KPMG

Environ un emploi en TI sur cinq au Canada se trouve à Montréal

Certification de promotion des transformations numériques

Articles connexes

Novipro fait l’acquisition de la Torontoise Blair Technology Solutions

Le Groupe Novipro, un consolidateur de fournisseurs en solutions TI de Montréal, vient de conclure l’acquisition de Blair Technology Solutions inc., un fournisseur de solutions TI basé à Toronto depuis 26 ans. 

1Password acquiert Passage, un fournisseur d’outils de clé de sécurité basé au Texas

La société canadienne 1Password ajoute un nouvel outil de développement de clé d’accès à sa gamme de produits de gestion de mots de passe d'entreprise.

Levio poursuit sa croissance par l’acquisition de la torontoise Indellient

Levio, une firme de services-conseils de Montréal offrant des services en transformation numérique fait l’acquisition d'Indellient, une entreprise de services-conseils du Grand Toronto qui se spécialise depuis près de 20 ans dans l'architecture, la réalisation et la gestion de grands chantiers de transformation numérique. 

Elon Musk conclut officiellement son acquisition de Twitter

Elon Musk a officiellement pris possession de Twitter, licenciant immédiatement Parag Agrawal, qui avait succédé au cofondateur Jack Dorsey en tant que PDG de Twitter. 

Nimonik accroît sa présence dans l’Ouest canadien

Nimonik inc., une entreprise montréalaise de solutions logicielles en gestion de la réglementation et de la conformité fait l'acquisition de MediaLogic inc., basée à Calgary. La société entend ainsi accélérer ses plans de croissance en Amérique du Nord.