Budget du Québec : stimuler l’acquisition de technologies

Le budget 2018-2019 du Québec réserve environ 270 millions de dollars pour accélérer les « investissements » des entreprises en technologies.Illustration de financement

Le gouvernement du Québec affirme que cette mesure budgétaire implique notamment la « bonification et la prolongation de la déduction [fiscale] additionnelle pour appuyer l’acquisition des technologies de pointe ». Elle impliquerait aussi un « élargissement du congé fiscal pour grands projets d’investissement au développement de plateformes numériques ».

De plus, un milliard de dollars auraient été prévus pour accélérer le « virage numérique de l’économie ». Cette mesure impliquerait un crédit d’impôt pour appuyer la « transformation numérique » des entreprises de la presse écrite, un élargissement du crédit d’impôt pour la production cinématographique aux plateformes numériques, ainsi qu’un appui au « virage numérique » de l’industrie touristique et du secteur de la construction.

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec mentionne qu’elle « travaillera de concert avec le gouvernement pour déployer une stratégie de communication visant à informer et sensibiliser les entrepreneurs aux gains potentiels associés aux technologies numériques ». Le budget prévoit aussi l’acquisition et le déploiement d’outils et d’équipements numériques pour les écoles.

Plusieurs revendications de « leadership » en intelligence artificielle

Par ailleurs, 120 millions de dollars auraient été réservés pour la réalisation de projets dits « mobilisateurs stratégiques en faveur de l’économie du Québec », par exemple le développement de projets de chaînes d’approvisionnement « optimisées » par l’intelligence artificielle portés par la supergrappe Scale.AI et la création à Montréal d’une organisation mondiale de l’intelligence artificielle.

Selon l’organisme Montréal International, l’appui financier réservé par Québec à la mise en place de cette organisation « avec les acteurs clés du milieu » serait de 5 millions de dollars. Ce projet viserait à « renforcer le statut de Montréal comme pôle mondial de l’intelligence artificielle ».

Selon l’organisme Next Canada, le gouvernement de l’Ontario aurait lui aussi notamment prévu dans son plus récent budget un montant de 15 millions de dollars destinés au programme NextAI de Next Canada, pour « regrouper des entrepreneurs en intelligence artificielle très prometteurs ».

« Les secteurs public et privé de l’Ontario travaillent en étroite collaboration pour que la province s’impose comme le nouveau leader de l’intelligence artificielle », dit Next Canada.

Lire aussi :

Toronto : pôle d’innovation prometteur, selon un sondage KPMG

Environ un emploi en TI sur cinq au Canada se trouve à Montréal

Certification de promotion des transformations numériques

Articles connexes

Sierra Wireless de Colombie-Britannique acquise par l’américaine Semtech

Nouvelle importante sur la scène technologique de la Colombie-Britannique cette semaine alors qu’on apprenait que Semtech Corp., un fournisseur de semi-conducteurs à signaux mixtes et d'algorithmes analogiques, avait acquis Sierra Wireless Inc. pour 1,2 milliard de dollars américains.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

OSF Digital acquiert l’américaine Aarin Inc.

OSF Digital, une société ayant son siège social à Québec qui oeuvre dans le domaine du commerce et de la transformation numérique, annonçait récemment avoir fait l’acquisition de l’entreprise américaine Aarin Inc. Il s’agit pour la société de la deuxième acquisition d’une entreprise américaine cette année.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.