BRP aurait été victime d’un rançongiciel

Le gang de rançongiciel Ransomexx serait derrière la cyberattaque dont BRP a récemment été victime. La page Facebook du Hackfest rapportait hier que le gang aurait mis en ligne près de 30 Go de données qui comprennent, entre autres, des passeports, des contrats, des projets et des données de partenaires.

De son côté, BRP indiquait dans un communiqué publié mardi en fin de soirée que « de l’information sur certains de ses employés et fournisseurs sur laquelle une tierce partie non autorisée a mis la main a fuité sur le Web clandestin ».

La société assure par ailleurs que l’enquête est toujours en cours et que les preuves recueillies à ce jour lui permettent de considérer que l’impact de l’incident du point de vue de la confidentialité des données est limité, tel qu’elle l’avait déjà affirmé dans son communiqué de presse du 15 août dernier.

BRP confirme également avoir communiqué avec les quelques employés qui auraient pu être touchés par l’incident et ajoute que les ressources appropriées ont été mises à leur disposition, notamment les services de surveillance de crédit. La société considère en outre que l’information compromise au sujet de certains de ses fournisseurs est limitée en quantité et en sensibilité, et qu’elle est en processus de les contacter.

De plus, bien qu’elle ne dispose d’aucune preuve que les renseignements personnels de ses clients auraient été touchés par l’attaque, elle contactera directement les personnes ou les sociétés touchées si les conclusions de l’enquête devaient démontrer le contraire.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Aliments Maple Leaf confirme avoir été victime d’un rançongiciel et ne paiera pas la rançon

Le gang de rançongiciels Black Basta répertorie désormais le transformateur de viande canadien Aliments Maple Leaf parmi ses victimes. Ce n'est pas clair, mais cela pourrait être lié au cyberincident que la société a reconnu plus tôt ce mois-ci.

Le syndicat des enseignants des écoles secondaires de l’Ontario informe les victimes d’une attaque par rançongiciel

Certains enseignants, membres du personnel et retraités des écoles secondaires publiques de l'Ontario ont été avisés que leurs renseignements personnels avaient été copiés par un pirate informatique dans le cadre d'une attaque par rançongiciel contre les systèmes informatiques de leur syndicat au printemps dernier.

La chaîne de magasins de vêtements pour hommes Harry Rosen confirme une cyberattaque

Le détaillant canadien de vêtements pour hommes Harry Rosen a reconnu avoir été victime d'une cyberattaque le mois dernier.

La ville de Westmount touchée par un rançongiciel

La ville de Westmount sur l’île de Montréal aurait été la cible d’un rançongiciel au cours de la fin de semaine, selon un quotidien montréalais.

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.