Brexit : des conséquences pour le Canada en TI?

Le Brexit pourrait-il avoir des impacts sur l’industrie canadienne des TI?Brexit

Il s’agit de la question que s’est posée le site IT World Canada à la suite du vote de vendredi dernier en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (UE).

Selon John Lovelock, vice-président à la recherche à la firme d’analyse Gartner, rien n’est certain et il est inutile de paniquer pour le moment. « Le Canada et le Royaume-Uni ont toujours entretenu une très bonne relation commerciale en TI et ce n’est pas du tout affecté par le Brexit », a-t-il déclaré.

Tony Bailetti, qui est directeur du programme sur la gestion de l’innovation à l’Université Carleton, se montre plus pessimiste. Il estime que la demande pour les produits et services canadiens au Royaume-Uni va baisser. « Dans le domaine de la défense par exemple, beaucoup de grosses plateformes sont développées au Royaume-Uni et les entreprises canadiennes s’occupent des applications qui y sont ajoutées. »

La fin de la présence du Royaume-Uni dans l’UE si elle a lieu pourrait permettre aux entreprises canadiennes de tisser des liens plus étroits avec celles situées au Royaume-Uni. Par contre, les compagnies de télécommunications britanniques risqueraient de perdre leurs entrées et une part de leur influence auprès de l’UE. « Le Royaume-Uni était un joueur majeur au sein de l’UE dans la proposition de nouveaux standards technologiques, beaucoup d’entre eux finissant par devenir des standards au niveau mondial », a expliqué Tuna Baskoy, professeur associé au département de politique et d’administration publique de l’Université Ryerson.

Un Brexit pourrait également changer la donne concernant l’accord de libre-échange signé entre l’UE et le Canada. « Maintenant, le Canada doit développer une politique commerciale sur deux fronts : l’une dirigée vers le Royaume-Uni et l’autre vers l’Europe, a indiqué Tuna Baskoy. Cela pourrait créer des conflits, de la confusion et de l’incertitude pour l’industrie canadienne des TI. »

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi:

L’État rapproche les télécoms canadiennes des décideurs de Vodafone

CGI : contrat avec le ministère de la Défense britannique

Tecsys ouvre un siège social en Europe

Articles connexes

Le Canada signe des accords avec Volkswagen et Mercedes-Benz pour la fabrication des batteries de véhicules électriques

Le Canada a signé un protocole d'entente avec les constructeurs automobiles allemands Volkswagen et Mercedes-Benz pour leur fournir des matériaux de batterie pour véhicules électriques (VÉ).

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Le Canada demande au G7 un groupe de travail sur la cybersécurité

Face à ce qu'il appelle les « cyberactivités malveillantes » de la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, le Canada exhorte les pays du G7 à créer un groupe de travail pour partager les meilleures pratiques en matière de cybersécurité afin de protéger leurs infrastructures essentielles de TI et de télécommunications.

L’état de l’identité numérique au Canada

L'identité numérique arrive au Canada, soulevant une foule de questions de même que certaines préoccupations des défenseurs de la vie privée. De nombreuses provinces et le gouvernement fédéral ont lancé des initiatives d'identité numérique pour simplifier et sécuriser l'accès aux services gouvernementaux.

Le Canada devrait limiter l’utilisation de la reconnaissance faciale

Les commissaires à la protection de la vie privée fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada déclarent que le Parlement devrait limiter l'utilisation par la police canadienne de la technologie de reconnaissance faciale à des circonstances étroitement définies telles que les crimes graves, ont déclaré aujourd'hui.