Borealis AI s’implante à Vancouver

Après Toronto, Edmonton, Waterloo et Montréal, Borealis AI ouvrira cet automne un laboratoire d’intelligence artificielle (IA) à Vancouver.Borealis AI

Ce centre de recherche et laboratoire se concentrera sur l’étude de la vision artificielle, une branche de l’apprentissage machine qui enseigne aux ordinateurs à percevoir et à interpréter les données visuelles. Il sera placé sous la direction de Greg Mori, directeur de la faculté d’informatique de l’Université Simon Fraser et spécialiste de la vision artificielle.

Les recherches de Greg Mori et donc éventuellement du laboratoire portent sur la segmentation sémantique, un ensemble de techniques d’apprentissage machine visant à étiqueter chaque objet que contient une image naturelle au niveau du pixel. Un objectif serait de pouvoir décoder toutes les informations fournies par le monde visuel.

« Les applications de la vision artificielle dans le secteur des services financiers représentent une nouveauté », a déclaré, par communiqué, Foteini Agrafioti, scientifique en chef chez RBC, ainsi que dirigeante de Borealis AI.

Rappelons que Borealis AI est intégré à l’Institut de recherche RBC, qui fait lui même partie de la Banque royale du Canada. Borealis AI possède un laboratoire à Montréal, qui travaille sur le traitement du langage naturel.

Lire aussi :

Pétrole et gaz : partenariat entre Total et Google

Centres de données : acquisition à Vancouver pour eStruxture

Un autre laboratoire d’intelligence artificielle à Montréal

Articles connexes

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.

Projet de l’INRS en intelligence artificielle appliquée à l’exploration minière

Un projet d’adaptation d’architectures et de techniques d’intelligence artificielle et d’apprentissage des machines à l’exploration minière a obtenu un financement public de 379 000 dollars.

Gestion d’actifs miniers : Beap acquise par Norda Stelo

Beap est une entreprise basée à Québec qui se spécialise en technologies basées sur l’intelligence artificielle, tandis que Norda Stelo est une entreprise d’ingénierie et de gestion d’actifs aussi basée à Québec.

Infrastructure infonuagique en chantier pour 23 pétaoctets de données de santé

Le Centre canadien de génomique computationnelle se prépare à ériger une infrastructure infonuagique pour l'accueil, l'analyse et le partage international de données génomiques et de santé.

Mila et IBM unissent leurs forces pour faire progresser l’IA

L’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) vient d’établir un partenariat avec IBM afin d’accélérer la progression de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage machine.