Transport automobile et mobilité : 3 applications incontournables

25/08/2014

Delphine Pramotton

Delphine Pramotton

BLOGUE – À l’approche de la rentrée et de la reprise du trafic routier, j’ai trouvé intéressant de traiter de quelques applications mobiles qui sont incontournables en transport automobile.

La navigation automobile 

Waze (Android, iOS, Windows Phone) est une application GPS sociale d’une efficacité redoutable. Outre l’indication des zones de congestion et des accidents, l’originalité de Waze réside dans la possibilité de mettre à jour les cartes, le trafic et les informations en temps réel.

Illustration du concept d'application mobile pour le transport automobileCette application de navigation à reconnaissance vocale possède également un volet social qui permet aux conducteurs de signaler directement aux autres utilisateurs les embouteillages, contrôles de police, travaux, radars de vitesse ou accidents.

Le seul hic :  gourmande en batterie, il est recommandé de brancher son téléphone intelligent sur l’allume-cigare et de disposer d’un porte-téléphone adéquat afin de rendre l’écran bien visible à côté du volant.

Chauffeur privé et covoiturage

Uber (Android, iOS, Windows Phone, site web) est un service révolutionnaire de transport et de covoiturage qui constitue une véritable alternative au taxi traditionnel : il a recours à une flotte de véhicules gérée par un algorithme optimisé ; les conducteurs sont formés spécifiquement par Uber; les clients n’ont pas besoin de sortir d’argent comptant ou de carte de crédit, car les coordonnées de paiement sont enregistrées dès la première utilisation ; un message texte avertit l’utilisateur de l’arrivée de la voiture.

Le tarif des courses est abordable et le compteur ne démarre que lorsque vous êtes à bord. Le passager peut commenter la course sur l’application mobile et évaluer son chauffeur. Enfin, Uber offre aussi une possibilité de covoiturage avec la répartition automatique des frais entre les différents passagers.

Stationnement à Montréal

P$ Service mobile (Android, BlackBerry, iOS, site web) est une application montréalaise incontournable lorsque l’on ne veut pas avoir à chercher sa monnaie et revenir au parcomètre pour étendre la durée d’utilisation d’un espace de stationnement. L’opération peut être prolongée à partir de n’importe où et un message texte vous avertit de l’échéance d’une période de stationnement.

Cependant, elle a deux irritants  : premièrement, les frais de gestion du service sur Internet ou sur l’application mobile font de la solution mobile une alternative plus chère que de payer à l’horodateur en bordure de rue, surtout si l’on considère que ce fameux frais de gestion est exigé chaque fois qu’on prolonge le stationnement, y compris dans le même  espace; deuxièmement, l’algorithme du service est pour le moins faible, puisque si l’on renouvelle le stationnement au moment où l’on reçoit le message texte d’échéance quinze minutes avant l’expiration, ce quart d’heure est  facturé deux fois.

Bien que l’idée soit bonne et l’application pratique, on lui reprochera sa stratégie exclusivement axée sur les revenus et non sur le caractère social. De plus, comme c’est le cas dans d’autres villes, il est impossible de bénéficier du temps restant de l’utilisation de l’espace de stationnement par la voiture précédente…

Utilisez-vous ces applications? Qu’en pensez-vous?


Tags: , , , , , , , , ,
Delphine Pramotton

Delphine Pramotton

Delphine Pramotton est associée principale au sein du cabinet Pradel Conseil, stratégie et management des TI.
Google+ WWW