Leader TI : comment mieux gérer votre équipe (partie 1/3)

21/01/2015

Geneviève Dicaire

Geneviève Dicaire

Dans le contexte d’affaires et économique actuel, on ne peut nier la place importante des technologies. Que vous fassiez partie d’une entreprise dont le produit principal est technologique ou pas, votre département des technologies de l’information (TI) peut être perçu comme une boîte noire. Dans ma carrière de meneuse en TI, j’ai entendu des phrases comme : « le département TI me freine dans mes projets » ou « c’est normal que tu ne comprennes pas, ce sont les TI! ».

J’ai donc le désir sincère de rallier la conduite des affaires avec les TI. Je crois que ces deux-là doivent ne faire qu’un pour assurer la survie et la compétitivité des entreprises. C’est pourquoi mes billets pour Direction informatique en 2015 auront comme principale trame de fond la compréhension des TI et leur rapprochement de la conduite des affaires. Je souhaite que le département des TI de votre organisation fasse partie intégrante de vos solutions d’affaires.

Illustration du concept de meneur ou leader en TICommençons donc l’année avec l’objectif d’aider le leader en TI à mieux gérer son équipe, et par ricochet avec l’objectif d’avoir plus de projets à succès.

Est-ce différent de gérer des gens « techniques », des experts, des technologues? Diriez-vous qu’on gère des experts techniques comme on gère des profils d’employés de vente? Je parie que non. Chaque domaine ayant sa spécificité, voyons d’abord des caractéristiques des experts TI, puis un premier truc.

Qui sont les experts en TI?

J’y vais d’une description générale, n’hésitez pas à la bonifier dans les commentaires! Il y a beaucoup de stéréotypes, et beaucoup sont vrais… (je ne juge pas, si vous analysez mon profil, je suis programmeur à la base et j’endosse ce que je suis et ce que j’ai été).

  • Ils portent généralement des titres comme : programmeur, analyste, gestionnaires de produits, chef de projet TI, architecte de systèmes, designer web, technicien spécialiste.
  • Ce sont des gens dont le quotidien est de trouver des solutions à des problèmes. Pour cela, ils doivent être créatifs. Ils sont passionnés par leur technologie et par l’idée de la pousser au maximum pour trouver des solutions. Ils aiment les casse-têtes. Ils sont curieux.
  • On dit souvent qu’ils sont le contraire des artistes… et pourtant. Pour eux, leur création est de l’art, en conséquence ils peuvent prendre difficilement une critique sur ce qu’ils ont fait.
  • Ils sont durs avec les gens autour (clients, collègues ou patron). Ils les respectent ou pas. Ils ne répondent pas bien dans une structure hiérarchique d’autorité, ils aiment participer et ce qui est juste.
  • Ils ne savent jamais vraiment quand sera livré le produit final ni comment ils y arriveront. Ils découvrent au fur et à mesure et s’ajustent. C’est difficile pour eux de fournir des estimations fiables à long terme. Ils fonctionnent en mode problème-solution et une solution débouche souvent sur un autre problème.

Comment mieux gérer les experts en TI et obtenir plus de succès dans vos projets?

Truc #1 : gérer l’ambiguïté

Dites-vous qu’à la base, vous ne pouvez pas contrôler un processus créatif.

Pour la plupart des leaders, l’impossibilité de contrôler est frustrante.

Si vous ressentez de l’insécurité ou de l’incompétence parce que vous ne pouvez pas contrôler le travail des experts en TI et que vous réagissez en répondant quelque chose du genre : « quand sauras-tu que ce sera terminé? » ou encore « je vais dire au client que ce sera revenu à midi! », tout ce que vous créez est un fossé entre vous et votre équipe. Vous ne pouvez pas contrôler ce que personne ne connaît.

Pour mieux gérer vos réactions et votre équipe, vous pouvez focaliser sur le but à atteindre et non sur le comment (après tout ce sont eux les experts). Le truc est de bien définir le but du projet, les objectifs, les facteurs de succès, les rôles et les responsabilités de chacun. C’est crucial. Cela permettra de canaliser la créativité dans la bonne direction et de fournir l’autonomie nécessaire à vos experts.

Requêtes du coach :

1. Donnez-vous une note de 1 à 10 sur les éléments suivants pour quelques projets passés et indiquez si ce projet a été un succès ou pas.

  • Clarté du but du projet: __/10
  • Clarté des objectifs sous-jacents: __/10
  • Clarté des indicateurs de succès du projet: __/10
  • Clarté des rôles et responsabilités sur le projet: Interne __/10 Externe __/10
  • Ce projet a-t-il été un succès? Oui/Non/Ne sais pas

2. Choisissez un projet en cours. Qu’allez-vous faire, dès aujourd’hui, dans le cadre de ce projet, pour clarifier les éléments ci-dessus?

3. Qu’allez-vous mettre en place pour les projets à venir?

Qu’est-ce qui vous parle le plus dans cet article? Le moins?

Prochain article la semaine prochaine avec le truc #2, c’est-à-dire apprendre à motiver les experts en TI en encourageant leur créativité.

Cette série est inspirée de mon expérience en tant qu’experte devenue gestionnaire et de la lecture du livre Leading Geeks: How to Manage and Lead the People Who Deliver Technology, par Paul Glen.

Lire aussi :

Leader TI : comment mieux gérer votre équipe (Partie 2/3)

Leader TI : comment mieux gérer votre équipe (Partie 3/3)


Tags: , , , , , , , , , , ,
Geneviève Dicaire

Geneviève Dicaire

Geneviève Dicaire est coach professionnelle chez Unique coaching.

Pour suivre Geneviève dans Twitter : @GenDicaireCoach


Google+ WWW