Les défis des gestionnaires du marketing en commerce interenterprises

25/09/2014

Lynda St-Arneault

Lynda St-Arneault

BLOGUE – Nous le savons tous, le marketing et les ventes ont subi de profondes transformations dans les dernières décennies. L’industrie des TIC a développé et mis à notre disposition de nouveaux canaux et outils électroniques qui ont provoqué des changements de paradigmes dans la façon de « commercialiser » les produits et services et, bien évidemment, dans la façon d’en créer des nouveaux sous l’ère de l’économie du savoir.

Le rôle premier des marketeurs, qu’ils soient gestionnaire, stratège ou responsable des contenus est de créer un flux constant de contenu dans tous les canaux du marketing, dont la vente directe fait partie. Le but ultime est de remplir le pipeline des ventes et de répondre à des objectifs d’engagement. Tout cela doit être accompli en tenant compte de l’érosion des clients envers les « marques », c’est-à-dire de leurs partenaires, de ceux qui leur fournissent des produits ou services.

Quand les stratégies de marque ne suffisent plus

Les gens font confiance aux gens! Et ça ne date pas d’hier, en fait ça date de bien avant l’arrivée du web 2.0. L’opinion des pairs compte davantage que les campagnes de communication traditionnelle où l’on traite l’image avant le client et le prospect. Le marketing doit donc apporter des réponses attendues pour ne pas lasser et saturer les

Illustration du concept de marketing en ligne

(Image : Thinkstock)

canaux de contenus uniquement promotionnels.

Comme les médias sociaux amplifient les messages et augmentent leur portée, on leur accorde une énorme importance aujourd’hui. Il faut par contre éviter de tomber dans le piège de la « com » : le contenu doit être pertinent, authentique et apporter une véritable valeur au lecteur.

Lorsqu’on prend en considèration cette mouvance, il n’est pas étonnant de voir que les budgets migrent du traditionnel vers le technologique… Ce sont des stratégies qui payent plus aujourd’hui.

La référence fait toute la différence

Bien sûr, les médias sociaux et les autres types de communautés en ligne sont des véhicules de choix! Pour l’entreprise, le défi est de ressortir du bruit assourdissant des médias sociaux pour se faire entendre.

Quant aux clients, ceux-ci sont « condamnés » à filtrer les informations pour identifier les sources fiables, ce qui n’est pas toujours aisé.

Une solution classique est de chercher des experts, des leaders d’opinion, des journalistes spécialisés ou encore des publications sectorielles reconnues, etc.

On peut aussi prendre un raccourci et se lancer directement dans la recherche de contenu, qui nous permet d’accéder à des témoignages, des études de cas d’entreprises qui ont vécu la même situation que la nôtre.

Pour finir, voici 4 choses que les influenceurs peuvent faire pour vous :

  • Être un ambassadeur de votre entreprise
  • Être l’amplificateur du contenu de votre entreprise
  • Être le défenseur de vos produits et services
  • Être la personne de proximité pour vos clients

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à télécharger un livre électronique sur les réseaux sociaux en B2B que notre firme a produit.


Tags: , , , , , , , , ,
Lynda St-Arneault

Lynda St-Arneault

Spécialiste de la planification stratégique, de l’intégration ventes et marketing et du marketing inbound, Lynda St-Arneault, présidente de Exo B2B qu’elle a cofondée en 2002, compte plus de 20 ans d’expérience en marketing B2B. En outre, elle contribue régulièrement au blogue d’Exo, entièrement consacré à l’industrie B2B depuis 2009. Vous pouvez également la suivre sur Twitter @ExoStArno
Google+ WWW