5 Impératifs pour la réussite numérique

23/07/2019

Par Chris Howard, Vice-Président et analyste distingué de Gartner Inc.

L’évolution rapide des entreprises numériques signifie que les organisations doivent continuellement adapter leurs modèles d’affaires et d’exploitation. Les organisations canadiennes poursuivent leurs efforts pour modifier leur modèle d’affaires, mais il reste encore beaucoup à faire. D’ailleurs, 22 % des DSI canadiens affirment qu’aucun changement du modèle d’affaires n’est prévu. Toutefois, pour la plupart des organisations, un certain degré de changement est nécessaire pour accomplir les priorités d’affaires.Logo de Gartner

Si vous adoptez la bonne stratégie et que vous avez une bonne capacité d’adaptation, vous serez prêts à faire face à un changement soutenu et rapide. Lors de notre symposium à Toronto, nous avons présenté le concept de « ContinuousNext ». Il s’agit d’une stratégie pour réussir dans un monde en constante évolution.

Compte tenu des ressources limitées et de la résistance au changement de culture, les dirigeants devraient adopter cinq impératifs pour mettre en œuvre une stratégie « ContinuousNext » dans leur entreprise.

La confidentialité

Maitriser la confidentialité et créer des connexions numériques fiables est un impératif urgent pour « ContinuousNext ». Gartner pense que le Canada a une longueur d’avance sur le reste du monde en matière de règlementation sur la confidentialité. Dans « ContinuousNext », les techniques de protection et de sécurité des données continueront à évoluer.

La confidentialité constitue aussi un des principaux obstacles au dynamisme d’une organisation. L’imporance que les clients accordent à la protection de la confidentialité et les mesures qu’ils prennent à cet égard ont drastiquement changé. Les consommateurs d’aujourd’hui mettent régulièrement à jour leurs paramètres de confidentialité, ou même suppriment complètement leurs comptes des médias sociaux. De plus, les gouvernements prennent des mesures législatives telles que la Loi canadienne antipourriel (LCAP) et le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Comme les consommateurs sont de moins en moins disposés à sacrifier la sécurité au profit de la commodité, les organisations doivent trouver un juste équilibre entre la valeur dérivée des données des consommateurs et leur protection.


Une intelligence accrue

Les progrès remarquables de l’intelligence artificielle (IA) (https://www.gartner.com/smarterwithgartner/the-cios-guide-to-artificial-intelligence/) nous a amenés au niveau d’une intelligence accrue. Au cours des dernières années, l’intelligence artificielle a atteint la capacité humaine pour la compréhension de textes, la traduction en chinois et en anglais et le diagnostic du cancer.

Bien que les organisations qui n’ont pas encore lancé une initiative d’IA craignent que celle-ci remplace des emplois humains, celles qui ont adopté les technologies d’IA trouvent que ce n’est pas le cas. En réalité, les entreprises n’utilisent pas l’IA pour remplacer les humains, mais bien pour augmenter le travail que les employés peuvent faire. Les gens travaillent côte à côte avec l’IA, ce qui augmente leurs capacités et rend les emplois plus efficaces. En d’autres termes, les implémentations d’IA qui ont le plus d’impact sont celles où les employés interagissent avec la technologie dans un système collaboratif, et celles où les humains consultent simplement la technologie comme un système séparé.

Une modernisation continue

Les organisations doivent s’éloigner du simple soutien et du contournement de l’infrastructure existante. L’accent est désormais mis sur la modernisation au coeur de l’entreprise pour façonner le changement et favoriser la transformation numérique. C’est ce que Gartner appelle une modernisation continue.

Les entreprises canadiennes font déjà de gros progrès dans la modernisation du noyau de l’organisation.La modernisation est souvent liée à une stratégie axée sur les sources infonuagiques, par exemple. Les dépenses du Canada en matière de services infonuagiques arrivent d’ailleurs au deuxième rang mondial, après les États-Unis.

Cependant, pour faire le saut vers une modernisation continue, les entreprises doivent se concentrer sur trois objectifs : former une relation différente avec l’organisation en s’associant à des partenaires, faire évoluer les mentalités vers une infrastructure existante en reconnaissant le dynamisme qui est au cœur d’un effort continu de modernisation et partager des idées et de nouvelles perspectives avec vos dirigeants, vos alliés et vos équipes. Une plateforme technologique de base modernisée, continuellement mise à jour, vous permettra de passer à la prochaine étape de votre parcours vers « ContinuousNext ».

La gestion de produits numériques

Certaines des entreprises les plus puissantes ont fusionné la technologie numérique dans leurs produits, créant ainsi une nouvelle pratique de gestion dans toutes les industries. Les produits numériques désormais présents dans toutes les industries ont donné un nouvel élan aux rôles des gestionnaires de produits numériques.

Le sondage annuel de Gartner auprès des DSI en 2019 montre que les entreprises les plus performantes sont deux fois plus susceptibles de se concentrer sur la livraison de produits. La gestion des produits numériques n’est pas seulement une utilisation différente de l’informatique, mais aussi une nouvelle façon mener les affaires.

En passant à un esprit ciblé sur le produit numérique, les entreprises peuvent placer le client au centre de leur développement. Le Mouvement Desjardins, par exemple, a des gestionnaires de produits numériques pour ses produits externes comme l’application Radar, ainsi que pour ses produits internes comme l’application de gestion des bons de commande. Orient Overseas Shipping and Container Line (OOCL) a effectué une révolution numérique avec une nouvelle plateforme de service qui fournit aux clients internes et externes des informations et des analyses sur les routes maritimes, l’emplacement des navires et le suivi des marchandises.

La culture
Les organisations doivent avoir une culture dynamique pour permettre le chemin vers « ContinuousNext ». Cependant, 46 % des DSI considèrent la culture comme le principal obstacle à la réalisation des promesses de l’entreprise numérique.Un changement de culture n’est pas toujours compliqué ou difficile à réaliser.

Une des façons intelligentes de changer la culture, sans grandes déclarations ni présentation de centaines de pages, est de commencer un « hack » culturel. Par « hack » culturel, on ne sous-entend certainement pas une intrusion dans les systèmes en ciblant leurs faiblesses, mais plutôt de trouver les points vulnérables de votre culture afin de les transformer avec des changements réels et durables. Le « hack » culturel fait disparaitre le changement de l’horizon et l’insère dans le quotidien des gens, d’une manière viscérale et mémorable. Un « hack » culturel efficace incite une réaction émotionnelle immédiate : choc, amour, honte, fierté, etc. Il produit des résultats immédiats, et est visible pour beaucoup de monde à la fois.

Chris Howard est chef de la recherche au sein du groupe de recherche des DSI de Gartner. Dans ce rôle, M. Howard veille à ce que Gartner réponde aux besoins généraux des DSI, ainsi que ceux spécifiques de leur industrie, avec une concentration sur la direction technique et l’encadrement de l’entreprise.


Tags: , , , , , , ,