BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d’intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).BlackBerry, QNX, Jarvis

QNX OS for Safety est un système d’exploitation à micro-noyau pré-certifié pour prendre en charge le développement de systèmes de transport numériques critiques. Fonctionnant à la fois sur les processeurs Arm et x86, il fournit des gestionnaires de ressources certifiés en matière de sécurité, des applications et des chaînes d’outils C et C++ qualifiées pour prendre en charge le développement d’applications. Le système d’exploitation est pré-certifié auprès de plusieurs organismes de normalisation industrielle dont la liste complète est disponible sur le site Web de la société.

Le développement sur un système d’exploitation pré-certifié permet d’économiser temps et argent pour le développement de logiciels d’infrastructures critiques en éliminant l’étape de certification de sécurité du processus de développement. Les développeurs peuvent alors se concentrer sur les applications plutôt que sur le système complet.

Avec cette nouvelle certification, BlackBerry vise l’industrie de la logistique et du transport ferroviaires, qui a connu un boom massif pendant la pandémie de COVID-19 alors que les achats en ligne montaient en flèche. Le besoin d’un transport plus rapide et fiable a par surcroît été alimenté par les contraintes de la chaîne d’approvisionnement, les clients ayant besoin de recevoir les marchandises des fournisseurs le plus rapidement possible afin de soutenir leur croissance.

Un certain nombre de développeurs de systèmes ferroviaires ont adopté le système d’exploitation QNX OS for Safety de BlackBerry, notamment sTraffic en Corée du Sud et Infraestruturas de Portugal au Portugal.

L’article original (en anglais) est disponible sur le site IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

BlackBerry réglera une action collective d’actionnaires en échange de 165 M$

Partenariat entre BlackBerry et Isaac pour le camionnage

Traduction et adaptation française par Renaud Larue-Langlois

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à tli@itwc.ca.

Articles connexes

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.