BlackBerry ouvre une filiale à Washington


Dominique Lemoine - 14/03/2019

BlackBerry ouvre une filiale à Washington pour faire affaire avec l’administration publique fédérale des États-Unis.

Washington

Image : Getty

IT World Canada rapporte que l’entreprise basée à Waterloo en Ontario, qui se spécialise en systèmes pour les communications mobiles et les réseaux, a ouvert à Washington une filiale indépendante, mais qu’elle possède à 100 %, nommée BlackBerry Government Solutions.

Le mandat de cette filiale inclut de proposer aux agences fédérales des services infonuagiques, de sécurité informatique, ainsi que d’appareils et objets connectés, en particulier dans le cadre du programme Federal Risk and Authorization Management Program (FedRAMP).

BlackBerry précise vouloir, par exemple, assister l’administration fédérale pour faire transiter des données de drones vers des documents ou des courriels.

L’indépendance de la structure de direction de la filiale par rapport au siège social de BlackBerry au Canada serait nécessaire pour se conformer aux exigences de sécurité de l’administration publique fédérale des États-Unis.

BlackBerry a aussi annoncé avoir obtenu un mandat auprès de l’Agence d’information et de communications de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN). L’entreprise devra fournir aux membres de l’OTAN son produit de communications mobiles chiffrées SecuSuite for Government.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication soeur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

BlackBerry : AtHoc prend du galon à Washington

Partenariat entre BlackBerry et Giuliani Partners

Washington : hausse du lobbyisme de l’industrie des technologies en 2018




Tags: , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+