BlackBerry met en valeur sa plateforme IVY de données de véhicules au CES 2022

L’entreprise de Waterloo en Ontario soutient préparer le terrain pour la conduite de véhicules électriques basée sur des logiciels et sur des données recueillies par capteurs.

Source : BlackBerry

BlackBerry présente au CES 2022 des démonstrations en temps réel des décisions, prédictions et recommandations « basées sur l’intelligence artificielle », ainsi que des fonctions de paiement à l’intérieur du véhicule, fournies par sa plateforme logicielle IVY, développée en collaboration avec Amazon Web Services, Car IQ, Electra Vehicles et Here Technologies.

L’objectif est de démontrer les avantages de la plateforme pour les conducteurs, passagers et fabricants d’équipements, par exemple en matière d’optimisation de bloc-batterie, de prédictions d’autonomie, de durée de vie des batteries, d’arrêts de recharge, d’estimations de l’empreinte carbone des itinéraires et de connexions à des méthodes de paiement de services liés à la conduite, comme des péages.

« BlackBerry IVY permet aux constructeurs automobiles de mieux comprendre comment les véhicules sont utilisés et peuvent être améliorés tout en permettant aux développeurs de logiciels de créer des services et des expériences améliorés pour les conducteurs », soutient BlackBerry.

BlackBerry se spécialise désormais en logiciels et services pour les entreprises et les États. Elle dit mobiliser l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour développer et commercialiser des propositions reliées à la cybersécurité, à la confidentialité et la sécurité des données, à la gestion et la sécurité des terminaux, dont des véhicules, au chiffrement et aux systèmes intégrés.

Lire aussi :

Logiciel de simulation de capteurs automobiles lidar signé LeddarTech et dSPACE

John Chen se confie à Philippe Johnston sur BlackBerry

Une plateforme pour véhicule intelligent signée BlackBerry et AWS

Articles connexes

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.