BlackBerry à la Bourse de New York

L’entreprise canadienne BlackBerry planifie transiger ses actions à la Bourse de New York plutôt qu’à la Bourse Nasdaq.Logo de BlackBerry

BlackBerry, qui se spécialise désormais en logiciels et services de mobilité et de cybersécurité pour les entreprises et les organisations, affirme être en attente du transfert de l’inscription de son action ordinaire du marché Nasdaq Global Select Market vers le marché d’actions de New York, ou New York Stock Exchange (NYSE).

L’entreprise anticipe pouvoir commencer à transiger son action à la Bourse de New York à partir du 16 octobre prochain, sous le symbole BB, et ajoute que ses actions peuvent être d’ici là transigées sur le marché d’actions Nasdaq jusqu’à ce que le transfert soit complété.

« Plusieurs des plus grandes marques au monde, incluant un grand nombre de nos clients et partenaires, sont inscrits au NYSE […] Nous croyons que notre partenariat avec NYSE augmentera la visibilité de notre entreprise », soutient BlackBerry. L’entreprise mentionne notamment viser le segment de l’internet des objets pour les entreprises.

Lire aussi :

QNX 7.0 : BlackBerry conclut un partenariat au Japon

Ford recrute chez BlackBerry

Partenariat entre BlackBerry et Giuliani Partners

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

L’Internet des objets générera 1100 pétaoctets de données globalement d’ici 2027

Une nouvelle étude de Juniper Research a révélé que la quantité mondiale de données générées par les connexions de l’Internet des objets (IdO) en itinérance passera de 86 pétaoctets en 2022 à 1100 pétaoctets d'ici 2027. Cela représente suffisamment de données pour diffuser 165 millions d'heures de vidéo 4K à partir de plateformes telles que Netflix.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Vidéotron Affaires s’associe à EMnify pour le déploiement des objets connectés

Vidéotron Affaires annonce aujourd'hui un partenariat avec EMnify, fournisseur d’une plateforme de services de connectivité, dans le but de « rendre les organisations québécoises plus autonomes dans le déploiement des objets connectés », annonce Vidéotron dans un communiqué.